Twilight For Eternity
Bienvenue sur le Forum Twilight For Eternity.
Le forum a réouvert ses portes depuis le 09/11.
Nous recherchons Démetri et Felix Volturi, des modificateurs ainsi que le clan Donovan


RPG sur la saga Twilight
 
AccueilAccueil  TwilightTwilight  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture définitive du forum.
Pour les +18 ans, vous pouvez nous retrouver sur notre nouveau forum : http://nemesis.creer-forums.fr/forum

Partagez  | 
 

 Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Jeu 26 Fév - 23:55

4) - Nicolhas voit Jasper et prend son courage à 2 mains pour parler au jeune homme même si celui-ci est encadré de sa famille... Alice est surprise et rassurée de ne pas avoir été la seule à parler avec un humain. Les autres sont quelques peu déçus par Jasp'.

Après la discussion avec Angela, Nicolhas était retourné dans un autre coin, non mécontent d'être à nouveau seul. Pas que la jeune Weber était ennuyeuse ou autre, mais plutôt parce qu'il n'était pas quelqu'un aimant réellement la compagnie.
Il avait donc fait tout un record seulement en parlant avec une jeune femme.
Quoiqu'il en soi, cette solitude rechargea ses batteries. Il n'était pas un fanatique de la discussion et des relations humaines. Pourtant, sa 22e année semblait propice à ça.
Des rencontres, des rencontres, des rencontres, toujours la même rengaine, que ça. Il allait finir par croire que le destin lui en voulait.
Pourtant, il commençait à voir sa vie, sa façon d'agir et de penser changer.
Il devenait moins réservé, tout en continuant d'ériger une barrière entre lui et les gens, n'étant pas encore près à faire tout à fait partie de ce monde.
Il se tordait les mains, se calmant lentement de la nervosité qui avait planée un moment.
Son petit temps de papotage avec Angela n'avait pas tellement aidé, mais il ne lui en voudrait jamais pour quelque chose qui était surtout de sa faute comme le disait si bien sa mère.
S'il n'était pas si sauvage, il n'aurait pas à s'inquiéter de tout ce qu'il faisait autour de lui.

Son regard croisa malheureusement l'endroit où bavardaient les Cullen. Depuis le début de la soirée il aurait aimé avoir le courage d'aller saluer Esmée et Jasper, mais les autres membres de la famille autour de lui ne l'inspiraient guère dans cette voie.
Il frissonna de la tête au pied, pas du tout certain de vouloir y aller.
Il n'avait aucune crainte, seulement il ne voulait ni les déranger, ni se faire brutalement virer de bord.
Il ne savait pas s'il pouvait y résister.
Deux personnes l'avaient d'abord acceptées comme il était et s'il fallait que ces deux mêmes personnes le rejettent, il ne voulait même pas penser à ce qui arriverait.
Ne pas penser négativement, être optimiste.
Ah oui? Comment?
Il n'était même pas certain de ce qu'il pourrait dire. Il avait bien vu qu'il n,avait aucun talent dans les relations.
Il tremblait de la tête au pied et finit par détourner le regard, conscient que d'entre eux l'avait peut-être remarqué.
Il passa sa main dans ses cheveux, tatônna son livre, puis soupira.
Le pire qu'il pouvait arriver était de souhaiter mourir...

Il se dirigea donc vers l'endroit où se tenait Jasper, Esmée et toute la belle famille.
Une fois encore, sa conscience ne l'avertit pas d'un danger. La seule chose qui l'intimidait, c'était le rejet. Le reste, il n'en avait rien à faire.
Il eu un sourire mince, très mince. C'aurait été plus facile si Jasper avait été tout seul, mais non, ils semblaient tous là. Sauf un...au premier regard.


"Bonsoir...Jasper."

Dit-il d'une voix égale à celle qu'il avait toujours eu en présence du Cullen.
Il jeta un regard vers Esmée, lui fit un sourire qui semblait moins dément qu'à l'accoutumé et inclina légèrement la tête dans un salut distingué et poli. Toujours aussi belle.
Quoique...toute cette famille était d'une beautré extraordinaire.
Il soupira mentalement, puis formula une autre phrase qui était de mise en certes circonstance...


"Bonsoir..."

Salutation pour les autres membres de la famille.
Il attendait la réaction de Jasper et Esmée avec particulièrement d'impatience.
Même si le reste de la famille le rejettait, si ces deux-là restaient comme ils avaient été avec lui, il pouvait bien y survivre.
Il ne savait vraiment plus quoi dire. Son courage avait été utilisé pour venir et ouvrir la bouche trois secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Mer 11 Mar - 19:01

Alors que je vis Nicolhas approcher, je sondais son humeur… il était stressé, anxieux. Il faut dire que cela pouvait se comprendre, la présence des autres membres de la famille n’arrangeait rien. Emmett et son gabarit impressionnant, Rose et sa beauté de reine des glaces, Alice et son charme magique, et enfin Esmée et sa sagesse ainsi que sa plénitude… devaient être intimidant à plus d’un titre. Surtout pour quelqu’un ayant une aussi piètre estime de soi que Nicolhas.
C’est pour cette raison, que je fis un léger sourire afin de le rassurer et ainsi l’encourager dans sa démarche. A son bonsoir, je répondis par un appui léger sur le devant de mon chapeau, puis lorsque je vis que je fus le seul à répondre, je pris la parole.

Comment vas-tu Nicolhas ? Tu sembles fatigué et faible… Et tu n’as pas l’air d’être très à l’aise parmi cette foule…

Je savais pertinemment qu’il n’aimait pas les grosses assemblée, c’est d’ailleurs pour ça que j’étais surpris de sa présence. Lui qui semblait tant tenir à sa liberté, à sa solitude… c’était quelque peu contradictoire ! Cependant, j’étais content de le voir, je n’avais pas eu l’occasion de le recroiser au lycée… où plutôt j’avais pris soin de l’éviter, pour des raisons de sécurité. Bref, là ni lui ni moi ne risquaient quoi que ce soit, avec ma petite voyante à coté, je pouvais converser l’esprit tranquille.

Excusez moi, je n’ai même pas fait les présentations… Nicolhas, je te présente Alice, Rose et Emmett.

C’est là qu’Esmée vint le saluer… En effet ils s’étaient déjà rencontrés et tout comme moi, notre mère l’avait trouvé sympathique bien que fragile psychologiquement. Afin que tout se passe dans la bonne humeur, j’usais de mon don pour détendre l’atmosphère… évidemment, je me concentrais un peu plus sur Rose notre charmante boule de nerfs.
Cependant je laissais Esmée et sa présence apaisante s’occuper de l’humeur de Nico. Je m’étais montré peut-être déjà imprudent dans les couloirs du lycée, ce n’était pas pour recommencer ce soir. Le plus dur pour nous était sans aucun doute le rythme des battements de son cœur… il n’avait pas peur de nous, mais était stressé malgré tout.
C’était presque un appel au meurtre, heureusement peu à peu il reprenait le dessus.

*Merci Esmée.* Pensais-je conscient de ce qui était à l’origine de son apaisement.

Histoire de rompre plus ou moins un silence qui pourrait devenir gênant… je lançais :

Déguisement intéressant Nicolhas… même si tu n’as pas l’air bien dedans, tu l’as pris par dépit ? En tout cas, sache que tu le portes très bien. Dis-je avec toute la gentillesse dont j’étais capable.

Restait à savoir comment le reste de la famille allait réagir. J’usais de mon don sans relâche tout en gardant un léger sourire aux lèvres. Je ne laissais rien transparaître comme à mon habitude, j’étais un comédien hors pair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Mer 11 Mar - 20:31

Leah et Seth Clearwater étaient repartis à leurs occupations du moment au soulagement de tout le monde. Il était vrai que Seth avait heureusement une autre façon de voir beaucoup moins tranchées et il avait tenté de calmer ça sœur. La tension montée d’un cran entre tout le monde redescendit finalement chez chacun à sa manière bien sur. Elle n’était pas énervée ni frustrée…agacée ou las serait déjà plus proche. Ca disparu tout de la même manière que c’était venue, en descendant à l’inverse du crescendo. La discussion reprit finalement entre tout le monde, elle discutait tranquillement avec son mari, parlant de tout et rien, portant de temps en temps son regard dans la salle bien sur, question de rien manqué. Quand finalement des pas se firent entendre à nouveau dans leurs directions. Il fallait avouer que pendant une fraction de secondes, Esmée se mit à pensée que c’était la jeune femme qui revenaient de nouveau à la charge une fois son frère éloignée ou s’amusant comme tels était le but de ce bal costumé. Mais aucune odeur caractéristique de loup-garou n’arrivait dans le mouvement qui s’approchait, mais ils n’étaient pas les seules dans le coin, enfin presque…Ce n’était qu’humain, oui enfin sa c’était logique, la salle des fêtes était remplis des habitants de la ville en déguisement certes mais on pouvait reconnaître tout de même qui était qui, pour la plupart. Elle termina sa phrase avant d’entendre les bruits, de pas continuer de s’approcher, non c’était visiblement vers chez eux. Ce n’est que quand une voix prit la parole, qu’elle se décida de tourner la tête en direction de l’arrivant.

Arrivant qui n’était autre que Nicholas Jackson, qui venait d’adresser la parole à Jasper, elle porta son regard vers lui, toujours tranquillement, elle croisa son regard. Voyant le sourire bien que très mince et ça elle pouvait le comprendre. Un sourire chaleureux s’affiche alors sur le visage d’Esmée. Tentant tant bien que mal de le remettre à l’aise bien que Jasper serait nettement mieux le faire et était visiblement occupé. Jasper se lança et lui répondit alors, par politesse toute de même et que surtout elle n’avait à rien à lui reprocher au contraire, elle prend simplement la parole.

-Bonsoir Nicholas, Je suis ravie de vous revoir.

Il paraissait gêner voir ne savant plus ou se mettre, ce qui pourrait une nouvelle fois se comprendre, a ce rappeler la réaction qu’il avait déjà dans le centre commerciale, elle se disait que rester dans une pièce centrée avec tout se monde pour le bal, ça ne devait vraiment pas être une partie de plaisir pour lui. Comme quoi, chacun ses problèmes. Pourtant on se disait toujours qu’il était plus facile de jouer un rôle, de jouer quelque chose qu’on n’était pas ou quelqu’un que de jouer son propre rôle... Car justement on se donnait une façade et a ce moment peut importe les répliques ou les critiques, elles ne vous atteignaient pas car ce n’était pas réellement vous. C’est d’ailleurs pour ça qu’on disait que les plus grands timides peuvent très bien être des excellents comédiens. Soit elle s’éloigne. Elle gardait son regard vers lui sans méchanceté bien sur …C’était bien le seule d’ailleurs qui aurait ce courage ou cette folie ? Difficile à dire, de venir jusqu’ici et d’entamer une conversation qu’on peut qualifier de normale ou du moins elle en n’a les bases. Elle le regarda d’ailleurs visiblement surpris qu’il arrive comme ça. Ca devait être le sentiment général qui devait avoir prit leur table, bien qu’en reposant son regard vers eux, leurs tête n’avait pas forcément changé de but en blanc. Mieux valait d’ailleurs, mais cette idée n’allait pas plaire à tout le monde. Voyant sourire de Jasper, elle adopta le même mais à mon style bien entendu. Elle n’entra pas plus dans la conversation, mais prêterait mains forte à Jasper si ça n’allait pas.

-Jasper à raison, il vous va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Ven 13 Mar - 1:08

Il passa la main dans ses cheveux de feu. Il se détendait.
C'était l'effet que lui faisait bien souvent la présence de Jasper et Esmée. Une présence calme, qui ne s'imposait jamais.
Même si parfois il se sentait inutile et petit à côté d'eux qui avaient tant de grâce et de charme.
Il ne regrettait plus vraiment d'être venu et peut-être même que ça lui faisait plaisir maintenant qu'il arrivait à calmer ses nerfs. Ce n'était pas encore tout à fait la perfection, mais il se forçait à y arriver. Ça allait sûrement finir par s'arranger.
La foule et l'ambiance derrière lui le dérangeait, le titillait. Il passa une nouvelle fois la main dans ses cheveux.
Derrière lui....
Il ferma lentement les yeux, calma encore une fois son coeur qui s'était de nouveau emballé, puis les rouvrit, conscient qu'il pouvait paraître ridicule. Heureusement, Jasper et Esmée le connaissaient un peu, ils ne se poseraient donc aucune question. Pour les autres...c'était un détail.


"Moi...ça pourrait aller je dirais."

Ne pas se plaindre. Depuis longtemps, il avait pris l'habitude d'inventer une fausse réponse ou bien de ne rien dire de plus.
Évidemment, il sentait que mentir à ces gens était une chose impossible. Aussi avait-il simplement répondu à la question sans trop se laisser emporter sur le sujet.
Disons simplement que la semaine avait été difficile.
Son estomac se tordant de faim en était d'ailleurs une preuve, mais comme toujours, il le laissa souffrir...un jour de plus ou de moins, aucune différence.


"Toi?"

Il était mal à l'aise de le tutoyer, mais n'était-ce pas lui qui avait demandé à Jasper de faire de même avec lui?
Bien que Nicolhas ait pris l'habitude de vouvoyer tout le monde, il ne pouvait décemment pas faire le contraire de ce qu'il demandait à une tierce personne.
Quand Jasper parla de la foule, le malaise lui reprit. Il tourna un regard vers la fête qui se déroulait, vers les couples qui dansaient, puis reporta son attention vers les Cullen.


"En effet. Beaucoup de gens, de bruits, de frôlements, de murmures et...de regards."

Il fit le plus joyeux sourire dont il était capable, ce qui n'était pas très lumineux, mais qui s'améliorait de jours en jours.
Il avait tout de même toujours la même inquiétude.
Ce changement était-il réellement positif? Est-ce que ça n'allait pas dégénérer comme il avait l'habitude que sa vie fasse? Il porta la main à son épaule oposé pendant que l'autre bras pendait à son côté.

Vint le temps des présentations. Son regard morne et gris -qui avait étrangement pâlit et qui s'était légèrement illuminé depuis qu'il était arrivé- se posa alors sur chacune des personnes qui lui présentait Jasper. À chacun il eu un regard empli de politesse et d'une pointe d'inquiétude. Rien à voir avec leur "race". La peur du rejet était plus puissante que tout ce qui aurait pu le toucher.


"Enchanté de vous connaître..."

La plus petite, Alice, lui plaisait plus que les deux autres. Emmett ressemblait trop à ceux qui le brutalisaient et Rosalie avait l'air d'être la reine des glaçons...rien de bien rassurant finalement.
Contrairement à eux, Alice semblait joyeuse et douce. Quelque chose dans son regard était rassurant, un peu comme celui d'Esmée. Il lui fit un très petit sourire, puis tourna de nouveau son attention vers Jasper.
Son costume...
Ah...
Oui...
Vrai.
Il baissa le regard sur son costume de bohémien et ses breloques. Hum, il n'était pas à l'aise dedans, un point pour Jasper.
Mais ce n'était pas pire.
Contrairement à ce qu'aurait pu lui donner sa mère si elle n'avait pas pris en compte ses efforts pour aller au bal. Elle s'était sûrement torturé à choisir ce genre de costume.
Selon elle, un hatbit voyant de prince ou de tout autre figure du même genre lui aurait mieux convenu.
Un frisson de peur le prit.
Il craignait beaucoup plus sa mère que tous les Cullen réunis...


"M...Merci."

Première réponse, bravo, surtout après ce long silence sans dire un mot.
P-i-t-o-y-a-b-l-e...


"Je ne peux rien te cacher... trop coloré, trop voyant. En noir et sans breloques, je l'aurais peut-être préféré. Donc...oui, par dépit."

Il n'allait pas rajouter que c'était à cause de sa mère.
À 22 ans, encore sous les girons de la maternelle couveuse, c'était plutôt pathétique.
Un petit sentiment de honte s'incrusta en lui, puis repartit de la même manière.
Nicolhas était sans doute l'un des humains les plus émotifs qui soit, passant par une centaine d'émotion dans la même minute.
Son coeur au moins c'était calmé...


"Les vôtres sont vraiment très bien réussit. Ça s'agence à votre pâleur, à votre charme et votre prestance."

Direct...Esmée en avait fait les frais bien avant les autres.

"Facile à reconnaître. Vous n'êtes pas du tout de la même époque, vous n'êtes pas supposé aller ensemble. Je ne sais pas si c'est parce que vous formez une famille, mais vous allez tous bien ensemble."

Il n'eu qu'un mince sourire.
Tais-toi imbécile.
Il se tut alors, conscient qu'il parlait trop. Esmée vint appuyer Jasper. Il lui jeta un regard reconnaissant, inclina la tête et lui sourit.
Une chance qu'il n'était pas tout seul face aux autres Cullen, sinon il se serait enfuit depuis un long moment déjà.
Son regard revint vers Jasper


"Alors. Je ne te voie pas souvent dans ce genre d'évèment. Plus attiré par les bals costumés ou simplement un hasard de circonstances?"

Demanda-t-il gentiment, se sentant légèrement impoli de n'inclure personne dans cette conversation.
Il passa la main dans sa chevelure flamboyante.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen
The Masochist Lion
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 33
Date d'inscription : 22/12/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il sera toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?

MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Jeu 19 Mar - 1:22

Je ne remarqua que trop tard la réaction de Bella face à mes paroles, je lui avais demandé de ne pas bouger, j'avais dus la faire paniquer, quelle idiot, bonjour la discrétion....ça avait été plus fort que moi, sentant le danger face aux pensées plus que dérangées et assoiffées de l'intrus m'avait mis en alerte. Elle c'était collé à moi et enlaçait mon bras agrippant ma main au passage....électrique....c'était l'effet qu'elle m'avait produit en joignant ses doigt autour des miens. Une nouvelle fois mon secret était à découvert devant elle.....comment avait-elle réussit à garder sa main dans la mienne alors que je devais certainement le lui glacer les phalanges.
M'ayant distrait un instant, je me ressaisis et tenta en vain de capter de nouveau les pensées du prédateur.
Réfléchissant au plus vite je ne me rendis pas compte de suite que je traçais de petits cercle avec mon pouce sur sa main, les yeux perdus dans le vague je me décidais à rejoindre les autres au plus vite les avertir du danger.
Si un vampire hostile se trouvait à Forks je devait les en informer au plus vite et d'autant plus en cette soirée ou la tension était à son comble entre nous et les loup-garous, si l'un d'eux en percevait l'odeur nous étions bons pour un gros problème.
En général nous nous occupions nous même des potentiels dangers débarquant ici pour apaiser les les Quileute de notre présence, même si nous avions un pacte, il ne faisait que nous tolérer à petite dose. L'inconnu pourrait leur servir de raison pour nous chasser. Ils guettait la moindre occasion de rompre le traité et nous traquer.

Mon instinct me disait de traquer au plus vite et dès maintenant ce vampire, mais Bella étant au plus près de moi et le danger guettant au dehors je ne pouvais me résigner à laisser seule sans défense. Je la tirai par le bras en contrôlant ma force et nous dirigeâmes vers la salle des fêtes.
Passant les portes rapidement et dans un grand claquement presque inaudible vue la musique forte qui sortait des baffles, seuls mes congénères pouvait entendre ce genre de bruit étouffé. Je balaya la salle du regard et vit non loin Esmée et jasper discuter avec un lycéen....tiens...décidément c'était l'année des bizarreries, toujours la main de Bella dans la mienne je les rejoignit vivement nous frayant un passage entre les élèves occupés à s'amuser, je réalisai alors que je n'avais même pas répondu à Bella.....mais que pouvais-je lui dire.


-On a un problème....chuchotais-je pour que seuls eux puissent entendre.
Jasper avait remarqué mon état d'anxiété et d'alerte.


¤Quelle douce torture serait de sentir la chaleur de tes lèvres à nouveau¤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Jeu 19 Mar - 4:10

Alors que Nicolhas venait à peine de prendre son courage à deux mains pour se joindre à nous et discuter, j’entendis et sentis Edward s’approcher de notre assemblée, alors que je lui jetais un regard je sondais son humeur… il était paniqué. Je m’efforçais de donner le change avec le concierge tout en cherchant à comprendre ce qui pouvait bien se passer.
Il traînait derrière lui Bella Swan la fille du shérif… était-ce en rapport avec elle ? Rien à faire, je ne comprenais pas, tout ce que je savais c’est que mon frère arrivait en trombe vers nous et qu’il avait une crainte, un souci pesant.
A peine arriva t’il à notre hauteur qu’il parla dans un murmure où seuls nous autres pouvions entendre.

*Un problème ?! Quel problème ? Pourquoi es-tu si paniqué…*

Instinctivement je jetais un œil sur mon Alice, avait-elle eu une vision ? Diable pourquoi n’avais-je pas un don qui me permettait d’en savoir davantage… Alice semblait ailleurs, donc aucun indice.
Il fallait opérer point par point… tout d’abord, éloigner Bella et Nicolhas… la plus à même de s’occuper de ça était bien évidemment Esmée qui avec son tact naturel saurait convaincre nos « amis » de s’éloigner pendant qu’Edward nous mettrait au parfum.

« Esmée tu devrais éloigner Nico et Bella. »

Dans un sourire, elle lança un sujet de conversation tout en emmenant de façon discrète les 2 humains loin de nous. Nous étions désormais entre frères et sœurs… Carlisle ne devait pas être bien loin, cependant il était hors de notre champ de vision. Aussitôt Edward nous expliqua la situation…
Je tentais de repérer les cabots pour voir si notre soudaine réunion n’avait pas éveillé les soupçons… Mon don était prêt à agir à tout moment, je l’utilisais d’ailleurs sur mon frère afin que son récit ait un sens. Il s’inquiétait tellement que j’en venais à me demander si c’était pour notre famille ? Pour le pacte entre les loups garous et les vampires ? Ou pour l’objet de ses fantasmes… Bella.
L’heure n’était pas aux chamailleries, Ed nous expliqua qu’il avait senti une odeur… l’odeur d’un vampire. Une odeur qu’il ne connaissait pas… S’il y avait un nomade il fallait de toute urgence l’écarter au plus vite, en effet ça serait comme lâcher un loup dans une bergerie. Il n’y aurait aucun survivant, et un seul blessé entraînerait une réaction en chaîne… je ne pourrais lutter face à l’appel du sang… Rose et Emmett ne tiendraient guère plus longtemps que moi… D’un danger potentiel nous passerions à véritable carnage.
Nous nous dirigions vers la sortie… Emmett restait devant les portes à l’extérieur. Il incarnait à perfection l’image du videur, et avec lui, aucune chance de passer. Si nomade il y avait, il serait déçu en voyant notre frère garder l’entrée. Emmett qui était d’un naturel souriant et amusé pouvait se montrer des plus effrayants lorsqu’il était sérieux et dans la peau d’un combattant.

Rose, Alice, Edward et moi fîmes quelques pas afin de repérer l’intrus… En effet, l’odeur était flagrante, il y avait bel et bien un de notre espèce dans les parages. Nous voulions tous en finir au plus vite… cette soirée qui devait être un divertissement s’avérait être un cauchemar ambulant.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen
The Masochist Lion
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 33
Date d'inscription : 22/12/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il sera toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?

MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Sam 21 Mar - 13:13

http://www.deezer.com/track/25499

Jasper me demanda dans ses pensées quel problème il y avait, quel était la raison à mon état de panique, regardant Bella et l'humain avec lequel il semblait discuter avant que je n'intervienne, il dût comprendre et avoir la même idée que moi, demanda à notre mère de les occuper un peu plus loin pour être libre dans notre échange vampirique. Tenant toujours la main de Bella dans la mienne, j'avais resserré mon étreinte sur elle instinctivement à l'annonce de la séparation que nous allions devoir avoir, aussi courte qu'elle aurait pût être, je n'arrivais pas à me résoudre de la laisser seule alors qu'un danger était susceptible de la blesser voir pire. Ma chère mère me rassura de son regard maternel et protecteur, elle prit Bella par l'épaule tendrement et ainsi je dûs me résoudre à la laisser partir hors de ma protection. Toujours en alerte, le sentiment de panique s'agrandissait à mesure qu'ils s'éloignait de nous, même si je les avais toujours en champ de vision, la distance mise entre nous ne me rassurai pas bien au contraire.
Je sentis soudainement une vague de calme et sérénité s'emparer de moi un bref instant, je pus alors me recentrer sur Jasper.
Lui faisant part de ma vision des choses à ce moment là, je leur avoua tout ou presque, le moment intime entre ma sirène et moi nous étais privé et intime à ma vue.
Jasper prit aussitôt des directives et nous nous élançâmes au dehors pour le poursuivre, suivant son odeur à la trace encore toute fraîche, au bout d'une heure nous avions parcouru beaucoup de chemin mais toujours pas rapproché pour autant, il c'était enfui...ou plutôt elle, plus nous avion avancé, plus la marque de sa féminité s'était faîte évidente.
Pendant notre pourchasse, j'avais distinct plusieurs autres odeurs de vampire provenant de ce chemin menant vers le nord-est. Depuis quand Forks était devenu un camp de vacance pour vampire assoiffé? Même si je ne connaissais pas encore leur but à tous, nous devions nous assurer qu'aucun d'eux ne ferait de cadavre ici bàs. Leur nombre étant tout de même inquiétant, je me demandais si nous ne devions pas demander une intervention des Volturi même si, je doutais que le trio prennent en considération cette demande tant qu'un carnage n'aurait pas lieu.

Nous rebroussions chemin à haute vitesse nous ramenant au bal et vers ma vie qui je l'espérait m'avait attendu et n'était pas parti. En même temps pour quelle raison aurait-elle fait cela? j'avais disparu de la fête et sans une explication ni excuses de l'avoir délaissée. Esmée était de bonne compagnie mais une jeune fille comme Bella préfèrerait certainement s'amuser avec ses amis. Jasper releva Emmett de ses fonctions, il râla de ne pas avoir pu se payer une bavette avec le vampire, ce qui nous fit rire à tout les trois.
Je leur fit part alors de mon mauvais pressentiments dans la forêt en sentant tout ces vampires avenant par ici tout en rentrant à l'intérieur pour retrouver Bella.


¤Quelle douce torture serait de sentir la chaleur de tes lèvres à nouveau¤
Revenir en haut Aller en bas
Bella Volturi
The Stupid Lamb
avatar

Nombre de messages : 2438
Age : 38
Localisation : Volterra
Date d'inscription : 22/11/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Quelle plus belle preuve d'amour que de se sacrifier pour celui qu'on aime

MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Dim 22 Mar - 1:44

    Quand je m'étais rapprochée d'Edward et que j'avais entrelacé mes doigts dans les siens, j'aurais pensé que celui - ci aurait été surpris voir même qu'il aurait essayé de se détacher mais ne fit rien. Au contraire, c'était moi qui fut agréablement surprise lorsque je sentis son pouce me caressait la main en faisant de petits cercles. Mon coeur s'emballa à ce contact, j'appréciais tellement cette sensation que je resserra mon étreinte. Il paraissait tellement inquiet qu'il n'apporta aucune réponse à mon interrogation et je ne relevais pas, peut - être m'en parlerait - il plus tard ? Soudainement, il se retourna et m'emmena avec lui. Où allions nous ainsi ? Apparemment on se dirigeait vers la salle des fêtes. En pénétrant dans cette dernière, je m'étais résigné à ce qu'il lâche ma main et je l'aurais très bien compris mais il ne le fit pas pour autant. On se fraya un chemin pour rejoindre les membres de sa famille, je remarqua que mes plus proches camarades m'observaient, leurs réactions étaient si différentes, Angela semblait ravie de ce rapprochement alors que dans le regard de Jess et de Mike, je pouvais sentir de la jalousie, d'ailleurs, ce dernier ne se gêna pas pour me lancer un regard noir. Plus je m'approchais de la famille de mon adonis, plus j'étais mal à l'aise surtout connaissant l'estime que me portait certains de ses frères et soeurs, le rouge me monta aux joues et à aucun moment, je ne levai mes yeux vers eux.

    Je n'avais pas entendu mon adonis s'adressait à sa famille ou avait - elle remarqué à sa tête que quelque chose n'allait pas. Je perçus la voix de Jasper qui demanda à sa mère de s'occuper de Nicolhas et de moi, lorsque je sentis Edward resserrer son étreinte, je ne voulais pas le quitter, pas maintenant tout du moins. Je sentis alors un bras autour de mes épaules et constatai que c'était la mère d'Edward, je lui lâchai la main avec beaucoup de mal. La voix si mélodieuse d'Esmée m'apaisa et je la suivis, on se tenait à l'écart du groupe, je ne pus m'empêcher de jeter des brefs coups d'oeil vers Edward et puis je les vis emprunter la sortie de secours mais que se passait - il à la fin. Je m'inquiétais pour Edward, Je ne voulais en aucun qu'il ne lui arrive quelque chose, Esmée semblait avoir remarqué mon anxiété puisqu'elle me rassura un peu en me disant qu'il ne lui arriverait rien qu'il était accompagné de ses frères et soeurs.

    Ça ne faisait que quelques minutes qu'il s'était absenté, je fixai la porte en espérant que celle - ci s'ouvre laissant apparaître Edward. Je fus rejointe par Angela, celle - ci était épuisée, il était prévu qu'elle me raccompagne, elle me demanda si j'avais l'intention de la suivre, je remarquai soudainement que la salle se vidait petit à petit, j'aurais aimé rester et que mon adonis me raccompagne mais il commençait à se faire tard et mon père allait sûrement s'inquiéter, après un court instant de silence, j'opinai de la tête mais avant de partir, il fallait que je prévienne la mère d'Edward.


    Madame Cullen ! Pourriez - vous prévenir Edward de mon départ ? Dîtes lui qu'on se verra en cours Lundi ! Je vous remercie. Dis - je en lui adressant un sourire.

    Angela et moi, étions sortie de la salle, on était à mi - chemin de sa voiture lorsque cette dernière, s'aperçut qu'elle avait oublié son sac au vestiaire.


    Ok vas - y ! Je t'attends à ta voiture ! A tout se suite.

    Tout en me dirigeant vers sa voiture, je repensai à cette fabuleuse soirée, il est vrai que j'avais passé le plus clair de mon temps à l'extérieur mais je n'étais pas seule, mon adonis m'avait tenu compagnie et j'en étais plus que ravie voir même excitée peut - être que ce rapprochement allait prendre une autre tournure. Je m'adossai contre la voiture de mon amie en attendant que celle - ci revienne, j'étais dans mes pensées tout en caressant le dos de ma main, là où quelques minutes plutôt les phalanges d'Edward s'étaient posées, c'était comme si je pouvais encore sentir cette étreinte ce qui me fit sourire. Je relevai ma tête en direction de la salle pour essayer d'apercevoir Angela mais à la place je le vis, il se tenait à l'entrée, il semblait me fixer. Je voulais lui adresser un sourire lorsque tout s'enchaîna assez vite, j'entendis des pneus crissaient sur le bitume, le véhicule roulait assez vite , de plus soit le conducteur ne savait pas conduire ou alors il avait abusé de l'alcool mais je vis celle - ci se dirigeait vers moi. Je fixai le véhicule complètement anéanti, la bouche grande ouverte, je ne pouvais bouger, je n'avais pas le temps.

    * Non ! Mon heure ne pouvait pas être arrivé, s'il vous plaît pas aujourd'hui *

    Je ne voulais pas que ma vie se termine ainsi, en une fraction de seconde, je revis toute ma soirée passé au côté d'Edward, notre conversation, notre proximité, ses caresses, son regard ambré qui me faisait complètement fondre. Je fermai les yeux et murmurai le prénom d'Edward. Subitement, je me sentis partir en arrière, je m'attendais à heurter le sol ou bien même à être encastré dans la voiture d'Angela mais rien de cela mise à part une légère douleur à la tête. Le temps de me remettre de ces émotions, j'ouvris les yeux, j'étais dans les bras de quelqu'un mais de qui et c'est à cette instant que je vis mon ange "Edward "



Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-for-eternit.forumactif.com
Edward Cullen
The Masochist Lion
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 33
Date d'inscription : 22/12/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il sera toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?

MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Dim 22 Mar - 3:22

http://www.deezer.com/track/679328

A peine rentré je balayai la salle du regard et je vis avec horreur qu'elle n'était pas là, seule Esmée était dans mon champ de vision toujours accompagnée de l'humain qu'elle avait pris avec elle et Bella....

*Où est-elle?!!!!*

Elle me vit aussitôt et me rejoins le laissant seul, elle avait dût voir mon inquiétude et venir aux nouvelles concernant la menace.
Ne lui laissant pas le temps de parler je vis dans son esprit que Bella était rentrée avec son amie Angela il y a quelques minutes. Avec l'espoir de pouvoir la rattraper, lui dire bonsoir et surtout m'excuser pour ma conduite.
Sortant à la volée à vitesse humaine à cause des paires d'yeux qui était braquées sur nous depuis notre entrée avec Bella main dans la main, je me figea un instant en la voyant à côté de la voiture reprenant espoir soudainement d'avoir une petite chance de pouvoir encore lui parler, la toucher....non je ne devais pas, nous avions suffisamment dépassé les limites que j'aurais aimé garder avec elle pour cacher notre espèce.
Je la regardai hésitant entre ma tête et mon coeur aussi mort soit-il j'avais la sensation qu'il rebattait presque à chaque regard, chaque mots échangé avec elle.
Bella était devenu mon oxygène, ma drogue...

*Elle est si belle et fragile...Bella*

J'attendais comme un signe de sa part pour me décider....le destin semblait clément pour m'accorder ce voeux car elle se retourna et me vît, pris au piège je devais maintenant aller la voir et mon corps n'en fut que plus soulagé et avide de ressentir son parufm si captivant et me torturer d'une belle souffrance dont je devenais accro.
Alors que je croyais avoir un semblant de chance dans cette soirée, j'entendis arriver une voiture rapidement et perdre le contrôle menant sa course dérivée droit sur Bella.

*NON!!!! Pas elle, pas ce soir*


N'écoutant que mes sentiments je me précipita à vitesse vampirique la secourir et la sortir de ce cauchemar à quatre roue. Je l'attrapa par la taille et la souleva pour l'éloigner de cet engin de malheur qui en voulait à sa vie si précieuse à mes yeux. A la force dont je l'avais soulevé d'un bras je ne me rendis pas compte de suite du mal que je lui avait peut-être fait, de mon autre bras je fis office de bouclier pour contrer le véhicule qui semblait attirer comme un aimant vers elle ayant détourné sa trajectoire vers nous.
J'arretai le véhicule lourdement, la portière s'étant plié sous le choc d'elle même. Au contact du véhicule je sentis Bella glisser de mon bras et heurté le sol trop violemment à mon goût. Le bruit provoqué par sa tête heurtant le sol me préoccupait bien plus que le conducteur ou quiconque avait bien pu voir la scène. La voiture ne bougeant plus je repporta mon attention sur elle plongeant mes yeux sur elle en état total de choc et les yeux fermés. J'avais craint de l'avoir bléssé par ma force mal contrôlée en voulant la sauver. Au bout de quelques secondes elle ouvrit enfin les yeux et je sentis l'odeur la plus tentante qui puisse exister pour moi et la plus dangereuse pour elle.....son sang.

Ma gorge se fit sèche et douloureuse en un instant, enflammée...je sentis alors mes yeux virer aux noirs sombre....Je cherchai aussitôt un moyen de me calmer et garder le contrôle sur mon instinct tueur, je me mis à penser aux moments que nous avions passé un peu plus tôt, au bonheur épprouvé d'avoir été avec elle seul à seul.


-Ca va Bella?


¤Quelle douce torture serait de sentir la chaleur de tes lèvres à nouveau¤
Revenir en haut Aller en bas
Bella Volturi
The Stupid Lamb
avatar

Nombre de messages : 2438
Age : 38
Localisation : Volterra
Date d'inscription : 22/11/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Quelle plus belle preuve d'amour que de se sacrifier pour celui qu'on aime

MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   Lun 23 Mar - 0:48

    Quand j'ouvris mes yeux et remarquai que j'étais dans les bras de mon adonis, je crus rêver. Je bougeai ma main afin de l'apposer contre la sienne, j'avais besoin de vérifier si c'était mon imagination qui me jouait un mauvais tour mais lorsque je sentis la froideur de celle -ci, je compris que tout ceci était bien réel. Je regardai machinalement devant moi et m'aperçus que le véhicule situé à proximité de nous, était endommagé au niveau de la portière, à l'endroit exact où se trouvait mon adonis. Tout se remit enfin en place, dans mon esprit. Je me revoyais quelques minutes ou secondes plutôt, appuyée contre la voiture d'Angela, ensuite je revis Edward près de l'entrée de la salle des fêtes et pour finir un véhicule se dirigeant droit sur moi et puis le trou noir. Je pensais que mon heure était arrivée, je me rappelais aussi avoir murmurer le prénom d'Edward, m'avait - il entendu ? Non c'était impossible, vu la distance qui nous séparait. Soudain je me demandais comment avait - il fait pour venir aussi vite ? J'étais tellement secouée par l'évènement qui venait de se produire et mes idées étaient tellement brouillées, qu'il ne valait mieux pas que je réfléchisse maintenant. Quoiqu'il en soit, il n'avait pas hésité à risquer sa vie pour me sauver. Mon adonis m'avait sauvé, il était mon sauveur et je lui en étais reconnaissante.

    J'entendis sa voix si mélodieuse, il avait l'air de s'inquiéter de mon état, il s'assura si tout allait bien, j'accrochais mon regard au sien. Je voulais me relevais mais c'était irréalisable, de une mes -jambes tremblées sûrement l'après coup, de deux j'étais prise de vertige et ma tête me lancinée.


    Oui ça va ! J'ai juste mal à la tête.

    Tout en grimaçant j'apportais ma main vers ma tête et sentis un liquide chaud apparemment du sang, je ne préférai pas vérifier sachant pertinemment qu'à la vue du sang, j'allais tourner de l'oeil.

    Edward ! ...Aides - moi à me relever, s'il te plaît !

    Avec le soutien, d'Edward, j'étais enfin sur mes pieds, je ne le quittai pas du regard, je fus sortie de ma contemplation lorsque j'entendis des personnes complètement affolées criant mon prénom. En quelque secondes nous fûmes rejoints par un groupe de lycéens des voix inquiètes fusaient de tous les côtés.

    - Oh mon dieu !
    - Bella ! Tu vas bien ?
    - Appelez les secours !


    Edward était à mes côtés ou tout du moins c'était ce que je pensais mais je remarquai soudainement qu'il n'était plus là, je le cherchai du regard pour l'apercevoir, il s'était volatilisé.



Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-for-eternit.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Courage...ou pas [Jasper - Esmée et les Cullen s'ils veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight For Eternity :: Evènements :: Bal Costumé -