Twilight For Eternity
Bienvenue sur le Forum Twilight For Eternity.
Le forum a réouvert ses portes depuis le 09/11.
Nous recherchons Démetri et Felix Volturi, des modificateurs ainsi que le clan Donovan


RPG sur la saga Twilight
 
AccueilAccueil  TwilightTwilight  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture définitive du forum.
Pour les +18 ans, vous pouvez nous retrouver sur notre nouveau forum : http://nemesis.creer-forums.fr/forum

Partagez  | 
 

 FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Lun 16 Nov - 15:10

    La voix retenti, nous annonçant que notre voyage était arrivé à sa fin. Tout le monde en était ravis. Dehors, le temps ensoleillé de Volterra était plutôt agréable. Personnes ne s'attardait devant l'aéroport... Sauf moi. Contrairement aux autres, je voulais me procurer la proie parfaite, je décidais alors, après mûres réflexions, d'erée dans la ville jusqu'au déjeuner. Je marchais dans les rues, passais devant bars et boutiques en tout genres, traversais le marché du mardi sans m'arrêter, rien d'appétissant. Au bout d'une heure, je me trouvais devant une petite foret. L'immense chevelure des marronniers cachait les nuages tout en filtrant les rayons du soleil, l'herbe verte du printemps dansait avec le vent pur, les écureuils sautaient de branches en branches, alors que les oiseaux chantaient à tue-tête. Ce petit morceau de nature était fort agréable car le silence ainsi que la paix y régnaient en maîtres. De plus, les allées n'étaient pas beaucoup peuplées. Depuis mon entrée, je n'avais croisé que quelques vieilles personnes, et deux ou trois coureurs, rien. Je me prise à pensée que c'était génial car je n'avais guère besoin de me contrôler, ou de faire attention: les bancs étaient vide, les jeux aussi. C'était simplement magnifique! Je jurais de venir dans ce paradis beaucoup plus souvent, et pensais au bien être que cela allait me procurer. Je vient juste de m'apercevoir qu'il fait nuit... Mince j'ai toujours pas manger ! Puis la brise légère m'amena une odeur... Un vampire s'approcha de moi a vive allure, il avait sentit mon odeur d'humaine et y était attiré. Je souriais car son odeur à lui était envoutante. Restant allongé, j'attendis que le vampire s'approche pour me redressé.

    -Bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Mar 17 Nov - 1:09


« Qui es-tu ? »

Volterra,sans doute l'endroit le plus magnifique mais, aussi le plus ténébreux. Et pourtant, tous les Volturi y compris Alec, s'y plaisait. Bien évidemment, le soleil aurait fait briller la peau du jeune homme et expliquer aux être humain, Alec ne s'y voyait pas. Déjà qu'il devait les supporter, il n'allait pas non plus faire la causette. Boire leur sang en revanche, Alec s'y prêtait a coeur joie, cela faisait au moins un humain en moins et un repas en plus.

Enfin bref, Alec se trouvait dans une pièce sombre. A ses côtés, Démétri, prêts à partir à la conquête du monde pour chercher des Hybrides comme l'avait demandé à Aro. Et pourtant, Alec, lui n'était pas du tout de la même humeur. Certes, il ne partait guère pas longtemps, mais le fait de devoir partir en quête sans sa jumelle et surtout avec Démétri, ne lui donner guère joie de vivre.

« J'ai Soif Alec !!! » dit soudain Démétri en extirpent violemment Alec de ses songes. Soupirant, Alec lui donna l'accord de voir pour boire avant de partir, pendant que lui préparait le départ et faisait ce qu'il avait à faire sans avoir ce type à sa trace. Il n'y avait guère de haine entre ces deux-là, mais Démétri était considérée comme un traqueur, pas comme un simple Vampire. De l'autre Alec, n'était considérée que par son don ou le fait que Jane soit sa jumelle.Le salon fut le premier endroit où Alec passa, s'attardant dans les couloirs sombres pour ensuite rejoindre le dehors. Tout était silencieux et calme, pas âme ou plutôt humain. Et c'était bien ainsi et pourtant, lors de sa « balade » dans les bois, une odeur attira le vampire. Humain(e) ? Impossible ! Pas à Volterra ! Ou du moins pas dans cette forêt. Tout portait à croire que cet humain était suicidaire. Démétri en serait peut-être fou de joie, qui sait.

« Bonjour »entendait-il soudain.

Alors, c'était elle, c'était son odeur. Aussi vite, Alec l'attrapa par la gorge et la plaqua contre l'arbre. Lui montrant qui était le chef entre eux deux. En grognant et d'un ton sec, Alec dit :

« Aucune Humaine ne serait assez folle pour venir s'aventurer sur les Terres de Volterra...Qui es-tu ? »

Lui faisait-il mal ? Cela il s'en fichait, tout comme Jane, Alec faisait et respectée lui-même les lois. Pourtant, cette humaine, n'était pas comme les autres. Elle avait quelque chose de spécial, peut-être n'était-ce qu'un euphémisme, mais pourtant, quand notre beau vampire croisa son regard, quelque chose se déclencha. Qu'était-elle ? Une humaine comme Bella, une humaine qui attirait les vampires comme les sirènes dans l'ancien temps ? Qu'était-elle ?!

« Qui es-tu ?!... » Prononça Alec dans un presque dernier souffle, comme s'il cherchait à comprendre, à savoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Mar 17 Nov - 1:40

    Je regardais le vampire. Son parfum n'était rien fasse à sa beauté. Perdu dans ma contemplation, je ne sentit pas tout de suite sa main froide se refermé sur ma gorge. « Aucune Humaine ne serait assez folle pour venir s'aventurer sur les Terres de Volterra...Qui es-tu ? » Je rigola, il était pas si différant des autres vampire et pourtant... Quand croisa son regard, quelque chose se déclencha en moi, comme une explosion. « Qui es-tu ?!... » Sa voix s'était quelque peu "calmé" mais sa prise toujours aussi puissante. Ma poing alla s'écraser contre sa joue de marbre mais comme moi aussi j'étais de marbre, il du sentir l'impacte.

    -Maintenant tu comprend que je suis pas "humaine" enfin pas entièrement. Qui je suis? Et bien donne moi une raison de te dire qui je suis?

    Je le fixais, d'un regard assez mauvais. De quel droit avait-il osé m'attaqué alors que je lui avais simplement dit un "bonjour" !! Les vampires, tous des mal élevés !! A quoi bon resté debout? Je me rallongea sur l'herbe fraiche, me fessant bien désiré. Après tout, je suis une vampire non? Belle, agréable à regardé, alors pourquoi ne pas m'amusai. Et puis ce vampire est spécial... Pour moi, je veut dire, quelque chose m'attire vers lui... Quelque chose de fort.

    -Arrête de me fixé comme sa, bon je vais te dire qui je suis. Je me nomme Adalia Macias, je suis une hybride. Voila content?

    Je le fixais, ces cheveux d'un brun chocolat lui donné un charme fou, ses yeux d'un pourpres sombres me scrutais. Moi je lui souriais bêtement, allongé dans l'herbe fraiche. Sa peau luissé plus que la mienne qui reflété quelques petits rayons lumineux.


[EDIT ADMIN: Attention aux nombres de lignes, Adalia je suis certain que tu peux mieux faire quand cela concerne Alec ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Mer 18 Nov - 20:34

Sa main était-elle froide ? Ou Alec c'était simplement beaucoup trop habituer à la sienne de peau. Venait-elle de le frapper ? Aussi vite qu'il l'avait attrapée, il se releva en grognant. Jamais personne n'avait réussi à tenir tête à Alec.

-Maintenant tu comprend que je suis pas "humaine" enfin pas entièrement. Qui je suis? Et bien donne moi une raison de te dire qui je suis?

Qui plus est, elle ne voulait pas dire son nom ni d'où elle venait. Pas humaine ? Si c'était une blague d'humain pour ne pas qu'Alec lui saute à la gorge, c'était très mal partis. Et pourtant, pourquoi était-elle aussi froide que les Vampires ? Savait-elle ce que Volterra abritait derrière ses grands murs en marbre ? Avait-elle
fait un pari, en jouant un sale tour ? En tout cas, Alec était en ébullition, il était près à l'attaquer. Elle se rallongea, comme si de rien était. C'était peut-être trop certain, elle était folle allié !

- Sais-tu que jouer avec le grand méchant loup est très mauvais pour ta vie...

Il avait prononcé cela assez sadiquement, pour la simple et bonne raison que cette fille n'était pas normale. D'habitude, les humains ont peur, cours et crie qu'ils ne veulent pas mourir et pourtant elle... Il y a quelque chose d'autre, qu' Alec ne sait pas. Les yeux de la jeune femme le laisse perplexe et le déstabilise, comme si....

-Arrête de me fixé comme sa, bon je vais te dire qui je suis. Je me nomme Adalia Macias, je suis une hybride. Voila content?

Tirée de ses rêveries, cette phrase fut un certain électrochoc pour notre ténébreux vampire. Alors, c'était ça ?! Elle était une hybride comme le bébé Cullen ?! Elle était une chose qu'on ne pouvait discerner, une mi-humaine, mi-vampire ?! Se croyais-t-elle tout permis, car elle était une vampire ? A moitié qui plus est... Une hybride, la chose qu'il allait chercher avant sa balade, quel coups de chance tout de même. Il n'aura pas à supporter Démétri, puisqu'il avait déjà trouvée ce que son maître chercher. Il ricana sadiquement, se passant une main dans les cheveux , il lui répondit avec un sourire de côté :

- Hé bien...Adalia, permet-moi de te dire, que tu vas faire des heureux à Volterra...Mais que tu ne devrais pas venir seule, ici les vampires ne sont pas comme ceux que tu as pu rencontrer ou lire dans les contes de fée. Ici, beaucoup n'ont plus d'humanité, beaucoup s'il t'avait vu en premier, t'aurait tuée sur-le-champs... Suis-je comme cela ? Oui, mais, mon maître me punirait si je te buvais et j'ai beaucoup trop à perdre. La balance est trop grosse de mon côté, c'est juste ton sang... Je vais devoir t'emmener à mon maître, mais avant cela, permet-moi de faire quelque chose....


D'un geste vif mais, tout aussi délicat, Prenant le poignet de la jeune femme, la levant et la mettant au même niveaux que lui. Face a face, la jeune femme n'avait rien d'ordinaire, mais rien de vampire non plus. Ce n'était pas comme Renesmée, qui habitait maintenant avec Bella à Volterra. Chez elle, il y avait un subtile mélange dont Alec ne pouvait détacher ses yeux. Rien au monde ne lui faisait cet effet. Aucune femme de Volterra ne pouvait le subjuguer ainsi. Qu'avait-elle de plus ? Son côté humain ? Alec à toujours était répugné par les humains et pourtant, celle-ci est différente. Peut-être a-t-elle un don ? Alec restait sur ses gardes, mais avant toute chose, il enleva son long manteau de garde, le mettant sur les épaules de la jeune femme avant de dire :

- Mets cela, je n'ai pas envie d'avoir des curieux à mes trousses avant d'entrer voir mes maîtres... Je suppose que c'est pour cela que tu es ici ?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Mer 18 Nov - 21:07

Il était en colère et moi sa m'amusé !! "- Sais-tu que jouer avec le grand méchant loup est très mauvais pour ta vie..." Il avait prononcé cela assez sadiquement, voulait-il me faire peur?? C'était raté !! Je lui souriais doucement "- Hé bien...Adalia, permet-moi de te dire, que tu vas faire des heureux à Volterra...Mais que tu ne devrais pas venir seule, ici les vampires ne sont pas comme ceux que tu as pu rencontrer ou lire dans les contes de fée. Ici, beaucoup n'ont plus d'humanité, beaucoup s'il t'avait vu en premier, t'aurait tuée sur-le-champs... Suis-je comme cela ? Oui, mais, mon maître me punirait si je te buvais et j'ai beaucoup trop à perdre. La balance est trop grosse de mon côté, c'est juste ton sang... Je vais devoir t'emmener à mon maître, mais avant cela, permet-moi de faire quelque chose...." Faire des heureux? Et que va-t-il me faire...? Aussi vite que je l'avais pensé, le vampire au cheveux aussi brun que les ténébres enleva son long manteau de garde, le mettant sur mes épaules "- Mets cela, je n'ai pas envie d'avoir des curieux à mes trousses avant d'entrer voir mes maîtres... Je suppose que c'est pour cela que tu es ici ?..." Je le regarda dans les yeux comme hypnotisé par sa beauté vampirique...

-Je.. Euh... Merci. Au faite je ne sais toujours pas ton nom?

Je m'approcha doucement de son oreille pour lui murmuré:

-Et sache à l'avenir, que le grand méchant loup ne me fait pas peur... Il m'attire plutôt.

Je souriais sensuellement. Sa beauté était si ... Envoutante, je le suivi parmi la foule, lui tenant le bras sans me rendre compte. Je n'avait jamais imaginé une ville comme Volterra, elle est si belle... Je regarda le jeune vampire en souriant.

-Tu est ici depuis longtemps?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Ven 20 Nov - 20:17

-Je.. Euh... Merci. Au faite je ne sais toujours pas ton nom?

Alors c'était cela a quoi Alec ressemblait ? A une baby Sitter pour Hybride ? Non mais franchement. Il était agacé, de une, car c’était lui qui l’avait rencontrée. De deux, car c’était lui qui devait l’emmener devant son maître et de trois, car l’hybride était trop « survoltée » au goût d’Alec. Elle lui murmura des choses à l’oreille, et pourtant, même si Alec avait voulut se mettre en colère, il ne l’aura pas pu. Cette odeur, mi-humaine mais à la fois vampire, lui donnait presque des frissons si il pouvait.

-Et sache à l'avenir, que le grand méchant loup ne me fait pas peur... Il m'attire plutôt.

Alec en restait bouche bée. Cette femme était attirée par Alec ?! Avit-elle perdu l’esprit ? Où simplement il lui fallait des lunettes ? Alec n’était absolument pas le genre de garçon que les filles aimait : discret, associable et qui plus, toujours accrochée à sa jumelle. Alec s’arrêta, faisant face à la jeune femme, attrapant son poignet et serrant assez fort. D’un ton glaciale il lui dit :


- Ce n’est pas un jeu !! Mon nom, tu n’a pas a la savoir, puisque dans quelque instant, tu ne me reverras peut-être plus jamais de ta vie…Certes j’ai utilisé pour parler de moi le terme, mais crois-moi, devant mes maîtres, tu ne feras plus la maligne…

Il fit demi-tour et continua à marcher dans Volterra, la jeune femme accrochée a son bras. Quand il arriva devant le manoir, la première qu’il vit fut Heidi, accompagné par une foule d’humains. Sans doute le repas…Alec se retourna, cachant la jeune femme un peu plus son la capuche pour ne pas qu’elle voit les humains ou qu’Heidi la voit. S’arrêtant dans une pièce, Alec laissa quelque instant seule la jeune femme. Il se dirigea seul vers les portes de la sale commune. Arriver devant, il attendit quelque instant que le festin soit fini, pour sa part, il n’avait pas soif, il était plutôt en colère et surtout blasée par cette situation. Quand Heidi sortit de la pièce, faisant un signe en guise de bonjour à Alec, il retourna sur ses pas, pour revenir dans la pièce ou il avait laissé la femme. D’un ton un peu plus calme, il lui dit :

- Viens ! C’est l’heure…

Tout deux partirent en direction de la salle commune. Alec s’annonça une fois arriver devant la porte. Quand il entendit la voix d’Aro prononcer son nom, il entra, poussant la grande porte. Se tenait dans la salle : Les trois frères, accompagner de gardes notamment Félix qui veillait au grain et Renata qui ne lâcher pas Aro. D’un geste, Alec fit la révérence , signe de respect envers ses maîtres.


Aro - Hé bien, que m’ammene-tu là jeune Alec

Alec – Je vous amene une hybride , elle se trouvait dans les fôrets quand je les surprise

Alec prit le bras de la jeune femme et la tira devant lui, lui faisant faire quelque pas devant les trois frères.

Marcus – Quel chance tu a eu là, vous ne trouvez pas ?

Aro
– Oui, je trouve, mais dis moi jeune fille, comment t’appelle-tu ? Que vient faire une Hybride ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Ven 20 Nov - 20:48

Son ton était glacial... Je frisonna "- Ce n’est pas un jeu !! Mon nom, tu n’a pas a la savoir, puisque dans quelque instant, tu ne me reverras peut-être plus jamais de ta vie…Certes j’ai utilisé pour parler de moi le terme, mais crois-moi, devant mes maîtres, tu ne feras plus la maligne…" Il fit demi-tour et continua à marcher dans Volterra. Quand on arriva devant le manoir Alec se retourna, me cachant un peu plus sous la capuche pour ne pas que voit les humains bien que je l'ai avais vu ou bien que la jeune femme qui les accompagné me voit. S’arrêtant dans une pièce, il me laissa seule. Puis quand il revenna dans la pièce, il semblais plus calme. "- Viens ! C’est l’heure…"

-C'était quoi ses cris?

Il m'emena devant une grande porte. Quand on entre je remarqua 5 personne. Alec fit la révérence "Aro - Hé bien, que m’ammene-tu là jeune Alec" Je regarda alors le vampire, il se prénommé Alec... "Alec – Je vous amene une hybride , elle se trouvait dans les fôrets quand je les surprise" Il me prit par le bras et me poussa devant lui pour que je soit bien devant les 3 hommes. "Marcus – Quel chance tu a eu là, vous ne trouvez pas ?" Bon la oui, je ne ferai pas la maligne, la fille me fixait méchament et n'en parlons pas du grand brun "Aro– Oui, je trouve, mais dis moi jeune fille, comment t’appelle-tu ? Que vient faire une Hybride ici ?" Je trembla, ma voix se perdit mais je réussi a parlé.

-Je... Je me nomme Adalia, je suis ici car j'ai entendu dire qu'une puissante famille de vampire vivait ici... Faim de pouvoirs ils cherche des personnes incroyable. Je suis une hybride mais je peu faire sa...

J'ouvrit ma main, une flamme apparut alors. Je souriais, voyant le sourire d'Aro.

-Sa ne brule pas si je le souhaite pas, constatez par vous même.

Il me tendit sa main et je lui posa doucement dans sa paume. Je me concentra pour que sa ne le brule pas. Il me souriait.

-Et bien Alec, quel découverte incroyable... Mais je ne sais pas si elle pourrait resté parmit nous. Nous avons Renesmée comme Hybride. Sortez je vais en parler avec mes frères.

J'éteignit ma flamme et sortit avec Alec. Le grand brun nous suivit et s'approcha de moi doucement.

-Tu sent délicieusement bon chère Adalia. Je me demande si... Aro y verrai un inconvénient si je te goute.

Je recula, appreuré de servir de repas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Sam 21 Nov - 0:25

- Et bien Alec, quel découverte incroyable... Mais je ne sais pas si elle pourrait resté parmit nous. Nous avons Renesmée comme Hybride. Sortez je vais en parler avec mes frères.

Alors tout cela n'avait servit à rien ? Alec aurait pu partir dans d'autres pays, d'autre continent, et être séparée de Jane pour entendre ça. Il était énervé, énervée de faire des choses pour trois hommes qui au final, n’en ont rien à faire, du mal que les autres se donnent. Certes, gouverner doit être dur, et ils se doivent d’être intransigeant, mais de la, à faire tourner en bourrique l’un des plus fidèles de leurs gardes, cela va tout de même trop loin ! Mais Alec n’avait pas la force, et ne l’aura sans doutes jamais de se confronter à ses maîtres. Juger du regard par tous les vampires présent, Alec suivit d’Adalia commença a partir. Au moment ou il était aller la cherchait, elle avait entendu les cris. Les cris perçant des humains qu’on démembre, qu’on boit, qui disparaissent pour faire vivre d’autre. La loi de la nature est un cercle tellement vicieux. Et pourtant, il regardait cette hybride, peut-être futur Volturi, peut-être futur repas. Et pour quoi ? Parce que trois hommes auront décidé de sa mort, quelle triste fin pour elle. Elle qui était lors de sa rencontre avec Alec, aussi téméraire, n’avait même plus les mots devant Aro. Certes, elle avait un don par rapport au feu, mais ce n’était peut-être pas ce que Aro voulait. Aro voulait des dons comme celui de Renesmée, des dons aussi extraordinaire que rare. Le feu est certes un don unique, mais peut-être pas indispensable…

Alec plongée dans ses pensées, écoutant les pas réguliers de la jeune femme, entends soudain une voix beaucoup trop familière à son goût. Félix, se tenait devant Adalia et Alec. Alec était plus petit et fin que Félix, qui lui était baraqué et grand.


-Tu sens délicieusement bon chère Adalia. Je me demande si... Aro y verrai un inconvénient si je te goûte.

- Ne la touche pas Félix , elle n’est pas pour toi .

- Tu a entendu Aro, il n’en veut peut-être pas…

- Que signifie peut-être dans ton monde ?

- Cela se voit, il n’en veut pas…Et puis, si je la gôute, cela ne changera rien, ce sera comme une piqure de moustique mais aussi il paraît que le sang Hybride est un met délicat…

- Teste donc sur une autre…

- Alec…Pour qui te prend-tu ? Allons, tu n’es pas son protecteur …

Félix venait de toucher un point ou pour une fois, il n’avait pas tort. Alec n’avait pas à protéger Adalia, et pourtant le jeune homme ne dit rien. Il restait tout de même devant Félix, le fixant droit dans les yeux. Quand le chère Démétri apparut assez énervée. D’un ton assez fort, démétri dit alors pour Alec :

- T’aurais tout de même pu me prévenir !!!! J’étais en chasse, quand au retour, j’entends Heidi dire que tu as ramenée quelque chose. J’ai tout de suite pensée à une hybride, et j’avais vu juste. Je suis plutôt douée, mais cela veut aussi dire que nous ne partirons pas…

- Je suis navée Démétri, lui dit Alec sur un ton calme, mais si tu le veux, demain soir, nous ferons une petite partie de chasse pour compenser…

- Humm…cela me va ! Et puis bon, chercher les hybrides ne m’intéresse guère, je préfère chercher les humains…

Démétri fit un sourire sadique en direction d’Adalia, lui faisant comprend que si elle cherchait trop le vampire, elle n’aura pas de deuxième chance, même avec le monde entier pour la protéger. Enfin débarrasser de Démétri, il fallait qu’alec se débarrasse de Félix qui lui pensait a tout autre chose. Qu’allait-il se passait ? Félix tenta de passer outre Alec et de toucher Adalia. Avant même que la main de Félix toucha Adalia, elle avait arrêté sa course grâce à celle d’Alec. Félix ricana, outrée mais surtout heureux de pouvoir faire quelque chose qu’il voulait depuis longtemps :Se battre contre Alec.


Démétri fit un sourire sadique en direction d’Adalia, lui faisant comprend que si elle cherchait trop le vampire, elle n’aura pas de deuxième chance, même avec le monde entier pour la protéger. Enfin débarrasser de Démétri, il fallait qu’alec se débarrasse de Félix qui lui pensait a tout autre chose. Qu’allait-il se passait ? Félix tenta de passer outre Alec et de toucher Adalia. Avant même que la main de Félix toucha Adalia, elle avait arrêté sa course grâce à celle d’Alec. Félix ricana, outrée mais surtout heureux de pouvoir faire quelque chose qu’il voulait depuis longtemps : Se battre contre Alec. En un rien de temps, Félix fit valser Alec qui après avoir ouvert la grande porte vu la force de Félix, se retrouva devant les trois frères. Félix ne dit pas son dernier mot, et sauta à la gorge d’Alec, qui lui, sous les yeux des trois vampires, se débattait. Certes, Alec a un don, mais son don ne pouvait pas l’aider contre autant de muscle. Ce fut Renata qui arrêta les deux hommes. Renata possède un bouclier physique, elle peut vous projeter à plusieurs dizaines de mètres si elle se sent en danger ou si elle sent Aro en danger. Ce n’était pas le cas, mais le fait de voir deux vampires se battre a ses pieds, elle pouvait penser que cela aurait pu dégénérer.

Aro – Qu’est ce qui se passe ?

– Félix a tenté de tuer la jeune hybride…

En croisant le regard de son maître, puis celui d’Adalia, Alec comprit. Il n’en voulait pas, il voulait autre chose, depuis le début, il savait qu Félix attaquerait. Alec, regarda Adalia, droit dans les yeux. La jeune femme avait l’air terrifiée et pourtant, ce n’est pas ce que Alec ressentait. Alec , ressentait quelque chose, quelque chose d’inexplicable, quelque chose de fort, en regardant Adalia il comprit : C’était elle. Depuis le début de sa rencontre, c’était elle. Même si en 394 ans, il n’avait trouvé aucune femme a son goût et pensait ne pas en avoir besoin car il avait Jane, Adalia lui procurait d’autre sensation. Des sensations…Humaines. Celle qu’Alec ne pensait plus avoir, celle que certain vampire ressente lorsqu’il sont avec une femme : le désir, le besoin, l’amour ?...

Alec en fut estomaqué, il éprouvait quelque chose pour l’hybride, comme si il était imprégné et ne pouvait plus s’en séparer. D’un geste rapide, il se mit devant elle et la contempla, mettant le visage de la jeune femme entre ses mains.


- C’était toi, depuis le début…chuchota-il

- Alec , intervint soudain Aro, Aurais-tu des confessions a nous dire ?

- J’aimerais faire un marché oh mon roi …

- Lequel ?

- Qu’elle reste avec moi, un certain temps. Je lui apprendrais tout ce qu’elle doit savoir, je la mettrais à notre régime, et elle ne fera rien sans mon consentement. En gros, elle serait à moi, serait-tu d’accord oh mon roi ?

Aro rit d’un petit rire, mais rit tout de même. Savait-il, en touchant Adalia, que cela se finirait comme ça ? Serait-il d’accord ? Comment vont réagir les autres ? Surtout Jane mais surtout, Adalia, sera-t-elle heureuse auprès d’Alec ? Il eut un blanc, vite rattraper par quelques paroles d’Aro :

- Ma foi, si elle est sous ton aile, pourquoi pas. Seulement, à la première erreur de sa part, non seulement elle mourra, mais tu mourras avec elle. Adalia ? Très chère, êtes-vous d’accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Sam 21 Nov - 1:05

L'homme qui voulais m'attaqué, du nom de Félix, voulait s'en prendre à Alec "- Ne la touche pas Félix , elle n’est pas pour toi ." Il se mit entre moi et Félix "- Tu a entendu Aro, il n’en veut peut-être pas…" Je fixais Félix appeuré "- Que signifie peut-être dans ton monde ?" Je recula doucement mais Alec resté toujours devant moi "- Cela se voit, il n’en veut pas…Et puis, si je la gôute, cela ne changera rien, ce sera comme une piqure de moustique mais aussi il paraît que le sang Hybride est un met délicat…" Je mit instinctivement mes mains sur mon cou "- Teste donc sur une autre…" Il y avait donc d'autre Hybride... "- Alec… Pour qui te prend-tu ? Allons, tu n’es pas son protecteur …" il avait raison... Il n'était rien pour moi et moi non plus je n'était rien pour lui. Un autre vampire arriva "- T’aurais tout de même pu me prévenir !!!! J’étais en chasse, quand au retour, j’entends Heidi dire que tu as ramenée quelque chose. J’ai tout de suite pensée à une hybride, et j’avais vu juste. Je suis plutôt douée, mais cela veut aussi dire que nous ne partirons pas…" Je me retourna vers lui, il semblait moins méchant que Félix "- Je suis navée Démétri, lui dit Alec sur un ton calme, mais si tu le veux, demain soir, nous ferons une petite partie de chasse pour compenser…" Je me rapprocha d'Alec "- Humm…cela me va ! Et puis bon, chercher les hybrides ne m’intéresse guère, je préfère chercher les humains…" Démétri ma fit un sourire sadique me faisant comprendre que si je cherchait trop le vampire, je n’aurais pas de deuxième chance, même avec le monde entier pour me protéger. Félix tenta de passer outre Alec et de me touché mais Alec l'en empécha, ce qui attisa alors une bagarre entre Alec et Félix. Félix fit envoyé Alec contre la grande porte et il se retrouva au pied des fondateur. Je courra vers Alec mais Félix m'en empécha m'envoyant valsé loin d'Alec. Ce fut la jeune femme aux côtés d'Aro qui aretta les deux hommes. Je me releva difficilement et m'approcha d'Alec. "– Qu’est ce qui se passe ?" La voix d'Aro s'éleva dans la grande salle "– Félix a tenté de tuer la jeune hybride…" J'avais peur, peur que Félix s'en reprenne a moi plus tard, mais je sentit les mains d'Alec sur mon visage il me chuchota "- C’était toi, depuis le début…" Je ne comprennais pas du tout...

-Quoi? Alec, je ne comprend pas...?

Puis Aro se leva regardant Alec "- Alec , intervint soudain Aro, Aurais-tu des confessions a nous dire ?" Je regarda Alec intrigué "- J’aimerais faire un marché oh mon roi …" Aro leva un sourcil "- Lequel ?" Je sentais Alec tendu mais il parla "- Qu’elle reste avec moi, un certain temps. Je lui apprendrais tout ce qu’elle doit savoir, je la mettrais à notre régime, et elle ne fera rien sans mon consentement. En gros, elle serait à moi, serait-tu d’accord oh mon roi ?" Je serais... A lui...? Aro rigola d'un rire enfantin "- Ma foi, si elle est sous ton aile, pourquoi pas. Seulement, à la première erreur de sa part, non seulement elle mourra, mais tu mourras avec elle. Adalia ? Très chère, êtes-vous d’accord ?" Je n'avais pas le droit à l'erreur... Alec serait tué par ma faute... Non je ne pouvais pas lui faire sa et pourtant... Qui ne me dit pas qu'il le tuerait maintenant si je refusé? Je m'approcha d'Aro en baissant légérement la tête.

-Je... J'accèpte...

Je me retrouna vers Alec. Je comprenais alors le "C’était toi, depuis le début…" je le fixais dans ses yeux sombres, je m'approcha et posa ma main sur sa joue.

-Pourquoi...? Je ne veut pas qu'il t'arrive quelque chose par ma faute...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Dim 22 Nov - 4:16

-Quoi? Alec, je ne comprend pas...?

Et pourtant, il y avait tellement a comprendre. Comprendre comment il a soudain envie qu'Adalia devienne sienne. Cette envie qui vous imprègne le coeur, ou toute chose qui y ressemble, vous dicte une conduite que vous trouvez horrible, égoïste, et idiote. Et pourtant vous la suivez cette conduite, et c'est ce qu'Alec faisait, suivre une conduite, qu'au fond il jugeait idiote, et pourtant, il le faisait.

-Je... J'accepte... entendit-il de la voix de celle qui maintenant devenait sienne.

Pour le peu, il allait sourire, mais ne le fit pas, de peur que des représailles arrivent. Aro avait une idée en tête, cela se sentait, mais laquelle ? Alec prit par le bras la jeune hybride quand Aro demanda à Alec de restait quelque instant avec lui. Le jeune homme hocha la tête, mais tout d’abord, il emmena quelque instant dans la pièce où il l’avait déjà fait attendre, Adalia. Il revenait, et cette fois, ce furent non seulement les yeux des trois maîtres, mais les yeux de sa sœur qui le jugeait. Allons bon, maintenant, si cela continuait, Alec aurait tout Volterra derrière lui. Mais au fond, il s’en fichait, même si pendant ces années d’existence de vampires, il les avait considéré comme des compagnons de chasses, et pour certains une sorte de famille, Alec s’en fichait. Ce qu’Aro n’appréciait guère …Il est vrai que les sentiments n’avait guère leurs places ici, quand on voit a quel point ils peuvent être cruelle : Prenons exemple Isabella. Alec, jusqu'à présent était contre, mais maintenant qu’il venait de vivre quelque chose comme ce qu’avait vécu Isabella, il ne savait plus trop quoi penser d’elle. Deviens-t-il sentimentale ? Non, son cœur d’humain refait surface comme un grand boum, auquel personne ne s’attendait. Peut-être Jane…Aro dit alors, quand Alec fut assez proche, et qu’il faisait la révérence :


- Il est clair que je ne te laisserais pas mourir, et puis cela ne doit être qu’une passe. Tu es aussi un homme, même si ton corps est figeais a jamais, tu as des envies…Je te ‘pardonne’ pour l’affront, et je te laisse l’hybride mais comme je l’ai dit, a la première erreur, elle mourra. Je lui laisse un temps d’essais, mais si au bout de cette essais, elle ne se fait pas à la vie de Volterra et aux règle : Heidi & Félix, notamment, se chargeront d’elle…Sur ce, a très vite, pour ta prochaine mission…. J'espère que tu ne nous mettras pas aux seconds plans…

- Jamais ! Je vous reste fidèle malgré tout Oh mes maîtres…

Sur ces quelque mots, Alec repartis du salon, le pas lourd. Il revenit dans la pièce, il alluma une lumière et fit face à Adalia. Elle mit sa main sur la joue du jeune homme. Jamais un contact avec une peau ne lui avait donné cette sensation. Il inspira un grand coups, mais si il ne respirait pas, sentant l’odeur envoûtante de l’hybride tout en fermant les yeux…

-Pourquoi...? Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose par ma faute...

Il soupira, et de ses yeux graves, il regarda dans les yeux Adalia, pour ensuite chercher les mots. Il ne les avait pas, il ne savait pas comment dire. Il avait du lire des livres sur ce sujet en compagnie de sa jumelle et pourtant, il ne savait pas…Quelque minutes s’écoulèrent dans un calme et dans un silence totale, lorsque d’une voix douce et apaisante, tout en touchant le visage de l’hybride du bout des doigts il dit :

- Il ne m’arrivera rien, je pense…Tant que tu seras là… Il eut un long silence, et nerveusement, Alec rit pour continuer, C’est étrange hein ? Nous venons a peine de nous rencontrer, que tu va devoir rester au plus près de moi. Je n’explique pas ce phénomène que tu produis, toi, sur moi. Ce n’est pas ta faute, Adalia, c’est plutôt la mienne…Je n’aurais pas du te faire subir cela, j’aurais du t’envoyer vers l’aéroport : Tu n’aurais pas connu cette situation, mes maîtres et moi ...Tu n’aurais pas a t’en vouloir, tu aurais pu faire ta vie dans une autres ville, dans un autre contexte, et maintenant …Tu va devoir rester auprès de moi, car je ne sais pas si cette ‘attraction’ que j’ai envers toi, va réussir a ne pas me mettre dans une colère noir lorsque tu seras loin de moi…Je ne sais pas si cette ‘attraction’ va finir, mais elle commence bel et bien, maintenant et ici …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Dim 22 Nov - 13:14

    Je le regardais, comment j'avais pu le condamné? Aro lui demanda de venir, Alec m'emena dans la salle où l'on étions il y à quelques minutes. Je regarda mon bras, un bléssure superficiel qui allait guérrir vite. Puis Alec revena et je posa ma main sur sa joue en lui demandant pourquoi? Il semblait réfléchir, puis sa main toucha alors ma peau du bout des doigts, je ferma les yeux caressant sa main. Sa voix se fit douce et apaisante, chose que je n'avais pas encore vu. "- Il ne m’arrivera rien, je pense…Tant que tu seras là… Il eut un long silence, et nerveusement, Alec rit pour continuer, C’est étrange hein ? Nous venons a peine de nous rencontrer, que tu va devoir rester au plus près de moi. Je n’explique pas ce phénomène que tu produis, toi, sur moi. Ce n’est pas ta faute, Adalia, c’est plutôt la mienne…Je n’aurais pas du te faire subir cela, j’aurais du t’envoyer vers l’aéroport : Tu n’aurais pas connu cette situation, mes maîtres et moi ...Tu n’aurais pas a t’en vouloir, tu aurais pu faire ta vie dans une autres ville, dans un autre contexte, et maintenant …Tu va devoir rester auprès de moi, car je ne sais pas si cette ‘attraction’ que j’ai envers toi, va réussir a ne pas me mettre dans une colère noir lorsque tu seras loin de moi…Je ne sais pas si cette ‘attraction’ va finir, mais elle commence bel et bien, maintenant et ici…" Tant que je serais la...? Je réouvrit les yeux pour le regardait dans les siens.

    -Jamais je ne te quitterai... Je ne veut pas que tu soit bléssé par ma faute ! Se qui c'est passé aujourd'hui sera pire demain... Mais je ne quitterai jamais. Et sache que vivre auprès de toi... Me rend heureuse...

    Ma voix se perdit comme pour faire un murmure. J'approcha doucement mon visage du sien, chose qu'il n'avait jamais du connaitre... Posant mes lèvres sur les siennes, je lui caressa la joue. Il était évident, je l'aimais... A peine rencontré que mon coeur me dicté déjà un amour étrange non? Quand je détacha mon visage du sien, des larmes avait coulé. Pourquoi? Il était clair que je ne voulais pas mourir mais lui encore moins. Il était désormais ma raison de vivre et si il périsait, je partirais aussi... Mais surtout un jour Alec en aura mare de moi... Et la tout finira pour de bon.

    -Pardonne moi, je n'aurais jamais du venir ici, tu n'aurait pas eu tout ses problèmes... -Nouvelle larmes- Tu n'aurait pas tes maîtres et les autres membres sur ton dos...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Sam 28 Nov - 0:13

-Jamais je ne te quitterai... Je ne veux pas que tu sois blessé par ma faute ! Se qui c'est passé aujourd'hui sera pire demain... Mais je ne quitterai jamais. Et sache que vivre auprès de toi... Me rend heureuse...

Savait-elle qu’elle s’engageait pour un bon moment. A voir le comportement d’Adalia envers Alec, les sentiments était réciproque. Malheureusement, Adalia avait une fausse image de ce qu’était les Volturi. Il est vrai que cette attirance et cette envie naissante chez les deux jeunes gens n’étaient pas très autorisées, mais maintenant, tout était calme. Pour l’instant, aucun nuage noir ne viendrait les embêter. Alec inspira pour soupirer et dire d’une voix calme a Adalia tout en la scrutant, en regardant chaque parcelle de son visage :

- Plus rien ne peut venir nous embêter je pense, mes maîtres ont beaucoup à faire, et ma vie privée avec toi ne va pas les intéresser de nouveaux. Quand aux autres de la garde, ne te fie pas aux apparences ...Si être avec un Vampire comme moi ne te dérange pas et peut te rendre heureuse, alors sache que je serais toujours là… Mais Adalia, je dois tout de même te prévenir de ne pas t’attendre a quelque chose comme les autres, ne t’attend pas a des mots, a des gestes précipiter de ma part, je suis vieux, je n’ai jamais connu tout cela…Tu fais renaître l’homme humain qui est en moi, mais tout ça est très nouveau…Je serais très maladroit, il te faudra patience…

Adalia l’embrassa, caressant les joues d’alec. La sensation se fit comme un coup d’éclair. Son sang ne fit qu’un tour, son cœur prenant soudain un autre rythme. Comme si Alec venait pour la première fois de boire du sang humain : Une sensation électrique et a la fois tellement …Si tout les contacts était comme cela, Alec en revoudra, il n’y aucun risque sur ce sujet. Alec ne sus comment réagir quand il vit des larmes, si ce n’est l’attirer vers lui pour la prendre dans ses bras

-Pardonne moi, je n'aurais jamais du venir ici, tu n'aurait pas eu tout ses problèmes...Tu n'aurais pas tes maîtres et les autres membres sur ton dos...

- Détrompe-toi ! Et ne me dis jamais pardon pour être venu, tu n’a rien a te faire pardonner. Au contraire, maintenant que tu es là, tout semble moins sombre…Adalia, je te le répète, personne n’est sur mon dos, si ce n’est peut-être Jane, mais elle ne te connaît pas , donc…Puis ne t’inquiète pas, c’est un temps d’adaptation , il va vite s’estomper, puisque il y a une autre Hybride plus importante a Volterra, et c’est plutôt elle qui intéresse…Toi, tu es avec moi maintenant, plus personne ne te fera de mal, ou n’osera …

Alec commença a la bercer, comme si il la dorloter. Oui oui, Alec Volturi. Il sentit ses cheveux en prenant une grande inspiration. Son odeur était aussi envoûtante qu’elle. Si il était aussi imprégné, il serait difficile qu’alec s’en sépare …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Sam 28 Nov - 23:26

Je ferma les yeux, chassant l'image d'Alec se fessant tué. "- Plus rien ne peut venir nous embêter je pense, mes maîtres ont beaucoup à faire, et ma vie privée avec toi ne va pas les intéresser de nouveaux. Quand aux autres de la garde, ne te fie pas aux apparences ...Si être avec un Vampire comme moi ne te dérange pas et peut te rendre heureuse, alors sache que je serais toujours là… Mais Adalia, je dois tout de même te prévenir de ne pas t’attendre a quelque chose comme les autres, ne t’attend pas a des mots, a des gestes précipiter de ma part, je suis vieux, je n’ai jamais connu tout cela…Tu fais renaître l’homme humain qui est en moi, mais tout ça est très nouveau…Je serais très maladroit, il te faudra patience…" Ses paroles me fit sourire... Quand je l'embrassa, je sentit son corps fremir, comme si il venait de boire le sang humain pour la première fois. Alec me prit dans ses bras voyant mes larmes "- Détrompe-toi ! Et ne me dis jamais pardon pour être venu, tu n’a rien a te faire pardonner. Au contraire, maintenant que tu es là, tout semble moins sombre…Adalia, je te le répète, personne n’est sur mon dos, si ce n’est peut-être Jane, mais elle ne te connaît pas , donc…Puis ne t’inquiète pas, c’est un temps d’adaptation , il va vite s’estomper, puisque il y a une autre Hybride plus importante a Volterra, et c’est plutôt elle qui intéresse…Toi, tu es avec moi maintenant, plus personne ne te fera de mal, ou n’osera …" Je le sentit me berçer. Je ne volais plus bougé, resté dans ses bras pour l'éternité. Mais le "il y a une autre Hybride plus importante a Volterra, et c’est plutôt elle qui intéresse…" me fit peur.

-Une... Une autre Hybride? ADELINA !! Alec, oh je t'en prit rassure moi, dit moi qu'elle ne me ressemble pas...

Je m'engouffra encore plus dans ses bras, tremblant. La fatigue, le froid de la nuit et la peur surement. Je baillia doucement, fermant les yeux, la fatigue voulait m'emporté mais moi je luttais.

-Reste près de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Mer 9 Déc - 22:04

-Une... Une autre Hybride? ADELINA !! Alec, oh je t'en prit rassure moi, dit moi qu'elle ne me ressemble pas...

Alec ne pus s'empêcher d'éclater de rire. Comment Renesmée pouvait-elle ressembler à Adalia ? Adalia est plus âgée, et ne ressemble pas du tout à la petite fille que Renesmée est. Alec ne se l’imaginait même pas, si cela avait été le cas. Non, cela ne le sera jamais. Toujours en hilarité, alec d’un ton rassurant en frottant le dos d’Adalia doucement lui dit :

- Je ne sais guère qui est Adelina, mais l’hybride importante ne te ressemble pas. L’hybride en question s’appelle Renesmée,c'est la fille de...Enfaite, tu auras l’occasion de la voir bientôt si tu reste ici…Mais il va falloir faire certaine choses pour rester comme te nourrir comme nous, c'est-à-dire de sang…humain…

Il avait prononcé le dernier mot d’un souffle. L’idée que la jeune femme fasse comme lui ne lui plaisait guère mais il le fallait. Il fallait qu’elle rentre dans le ‘moule’ ou plutôt dans le monde qu’était Volterra : Un monde noir, ou la lumière ne passera peut-être pas. Cela allait lui faire un changement, a cette hybride qui n’a jamais connu cela mais pourtant, Alec savait qu’il ne pourrait plus s’en détacher et allait donc l’aider dans ces épreuves qui l’attendait.

-Reste près de moi... , entendis-il soudain.

Adalia s'était engouffrée dans les bras de marbre du vampire, et allait bientôt faire une chose qu'aucun vampire ne faisait : Dormir. La chose que beaucoup voudrait faire, mais surtout : rêver. HA ! Rêver a l'air si...bien. Rêver de toute sorte de chose, agréable mais a la fois échappatoire. Les vampires ne dormait pas, ils avaient tous un rythme de vie très ... Enfin bref, Alec ne dormait pas, et ne se souvenait pas de la dernière fois qu'il avait fermé les yeux un soir pour les réveiller un beau matin ensoleillé. Prenant Adalia complètement dans ses bras, il l’emmena. Poussant la première porte de la pièce où il était, il marcha, sous les yeux de quelques vampires qui passaient par là. Le jeune homme arriva vite dans une pièce avec un lit, sans doute l’une des chambres d’humains. Il déposa Adalia pour ensuite lui dire :

- Dors maintenant…Cela ne sert plus a rien de rester éveillé, tout est finit, il n’y a plus rien a craindre…

Alec ne savait guère que faire, et décida alors que le temps qu'Adalia s'endorme, il s'assoirait sur une chaise. Regardant a droite et a gauche, il n’en vit aucun. Il ne restait qu’une seule option et la fit : S’asseoir sur le lit prés d’Adalia. Alec ne pouvait s’empêche de sourire, d’un sourire bête et niais mais il ne pouvait s’en empêcher. Adalia ne ressemblait guère a aucune femme qu’il eut l’occasion de rencontrer. Et aucune femme n’avait pu toucher Alec comme cela. Le jeune vampire serait-il romantique ? mais surtout…Amoureux ? Alec ne préféra pas la toucher, mais seulement la regarder, car sa peau de marbre et surtout gelée n'aiderai en rien Adalia a s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Mer 9 Déc - 23:15

    Quand moi j'étais inquiète pour ma soeur, lui rigola "- Je ne sais guère qui est Adelina, mais l’hybride importante ne te ressemble pas. L’hybride en question s’appelle Renesmée,c'est la fille de...Enfaite, tu auras l’occasion de la voir bientôt si tu reste ici…Mais il va falloir faire certaine choses pour rester comme te nourrir comme nous, c'est-à-dire de sang…humain…" Je soupira doucement puis souriais. Ensuite, il me porta dans ses bras, marchant dans les couloirs, passant près des vampires qui sentait mon odeur. Je sentie qu'il me déposé sur quelque chose de moue. Un lit?!? Oui... "- Dors maintenant…Cela ne sert plus a rien de rester éveillé, tout est finit, il n’y a plus rien a craindre…" Je le regardais et souriais.

    -Alec, ma soeur... Adélina, c'est ma soeur jumelle... Elle est ici je l'ai sentit, un parfum de rose... C'est elle j'en suis sur. Et pour se qui est du sang humain, ne t'en fait pas j'adore le gout. Je ne me nourrisais que de sa avant d'arrivé ici.

    Il chercha autour de lui, surement une chaise, mais vu qu'il n'y en avait pas, il s'assya près de moi sur le lit. Il n'osé pas me touché, surement que ma peau était brulante et la sienne froide... Mais c'est moi qui m'approcha, me collant contre lui, possant ma tête contre son torse de pierre. Je le regardais et lui prit la main.

    -Sa sera toujours comme sa? Tu ne partira pas n'es-ce pas?

    Je ferma les yeux, m'enfonçant dans le plus beaux des rêves... L'amour que j'avais pour Alec. Puis bizarrement, je me réveilla, combien de temps était passé, aucune idée... Mais je ne savais pas pourquoi, je m'étais réveillé en sursaut. Je regardais autour de moi, voir si ce n'était pas un rêve mais non à mon plus grand soulagement. Alec était là, à mes côtés. Je souriais, mon coeur se calma. Je me rallongea doucement.

    -J'ai cru que... Que tout ce qui c'était passé n'était qu'un rêve... J'ai eu peur, très peur.

    J'avais honte de le dire mais j'avais peur de le perdre à tout jamais à présent... Je le regarda dans ses yeux rouge sombres. Puis je soupira, retournant dans ses bras. Je pensa alors à une chose...

    -A-tu faim?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Dim 3 Jan - 18:25

    -Alec, ma soeur... Adélina, c'est ma sœur jumelle... Elle est ici je l'ai sentit, un parfum de rose... C'est elle j'en suis sur. Et pour se qui est du sang humain, ne t'en fait pas j'adore le gout. Je ne me nourrissais que de sa avant d'arrivé ici.

    Alors, c'était cela ? Une soeur jumelle...Combien de mystère cachait cette hybride à Alec ? Il allait avoir de sacrée surprise tout au long du début. Il savait qu'il ne fallait pas demander à Adalia de tout lui raconter, puisque d'un côté, ils ne se connaissaient que depuis quelque instant et pourtant, au fond, ils sont liés par une sorte de lien fort. Ou du moins, c'est ce que ressent Alec. Le vampire réfléchissait beaucoup trop mais, cela l'aidait à voir plus clair. Quand la jeune femme se colla à lui, Alec ne se sentait pas très à l'aise. Adalia lui pris la main. Des choses qui lui avaient l'air tellement simple, mais pour Alec ce fut plutôt des exercices sur soi-même. Dans tout le début de sa vie vampire, il ne connaissait pas les sentiments. Enfin, il connaissait ceux qu'il avait pour sa soeur Jane et le respect qu'il avait pour les frères Volturi et tous les autres, mais l'amour est tout bonnement quelque chose d'unique pour lui.

    -Sa sera toujours comme sa? Tu ne partira pas n'es-ce pas?

    Que pouvait-il répondre a cela ? Je ne partirais jamais n'était sans doute pas la bonne réponse étant donné qu'Alec doit servir ses maîtres, c'est ce pourquoi il a été transformé. Tout se mélangeaient dans sa tête et la seule réponse qu'il pu lui donner a été :

    - Dors a présent ...Nous en discuterons tout à l'heure...

    Adalia s'endormit et tel une statue de marbre, Alec ne bougeait pas. Même pour cliner des yeux, il ne le faisait pas. Les vampires ne font rien comme les autres, rien comme les humains. Il regardait un point bien précis, sombrant peu a peu dans une marée de pensées. Comment tout cela se passerait-il ? Allait-il devoir rester tout le temps auprès d'elle, de peur de la voir partir, de la voir dans des ennuies ou pire. Va-t-il comme Edward, a un moment, demander a ce qu'on l'exécute pour ne plus voir cette amour se briser ou ne pas voir qu'au près de lui, Adalia court des millions de danger ? Après tout, même si elle a un don, il n'est rien comparé a tous les dons des Volturi, y compris celui qu'Alec possède. Son don...il ne lui en avait même pas encore parler, ni même de Jane. Comment allait-il aborder tout ces sujets en si peu de temps ? Car il est clair que le temps, il lui en manque énormément.

    C'est en sursaut qu'Adalia se réveilla. Ce qui surpris Alec, c'est que quand elle se rallongea, il commença à lui frotter le dos comme quand les petits enfants font un mauvais cauchemar.

    - J'ai cru que... Que tout ce qui c'était passé n'était qu'un rêve... J'ai eu peur, très peur.

    - Pourtant, tu n'as pas bougé... Tu étais là, dormant.. quel étrange chose...Ceci malheureusement n'était pas un rêve. Tu es bien à Volterra et je suis là...

    -A-tu faim?

    Alec ne comprenait pas sur le moment. Jusqu'à ce qu'il renifla. Oui, il avait un peu soif, mais sans plus. Mais avec Adalia dans les parages, il faudra être très vigilant. Le vampire se leva doucement, laissant Adalia seule sur le lit. Il soupira pour dire ensuite :

    - Je pense qu'il vaut mieux que j'aille chasser. Si tu veux, tu peux te balader dans Volterra, seulement fait attention. Si on te demande, dis que tu vis ici a présent. Ils devront comprendre, du moins je l'espère et sinon tu dis que tu ... à un lien avec moi...enfin dis comme tu le souhaites. Ne t'approche pas sans moi des trois frères s'il te plait, qui sait ce qu'il peut arriver...


Edite modo: attention tes textes narratifs doivent être en italique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   Mer 20 Jan - 23:54

    Quand je me reveilla en sursaut et que je me rallongea auprès de lui, Alec me caressa le dos comme pour me rassuré "- Pourtant, tu n'as pas bougé... Tu étais là, dormant.. quel étrange chose...Ceci malheureusement n'était pas un rêve. Tu es bien à Volterra et je suis là..." Pourquoi disait-il sa? J'étais heureuse d'être près de lui et même plus que je ne le pensais. Je me redressa et m'approcha de son visage pour caressé sa peau blanche et dure comme le marbre. C'était si agréable au toucher... Je ne comprenait pas qu'il puisse me dire que ce n'était pas un rêve et que malheureusement il était la... Moi j'étais heureuse non? Puis en le regardant dans les yeux:

    -Alec tu est surement ce qui est arrivé de mieux dans ma vie. Je vais te raconté... Ma mère est morte quand je suis née, ma soeur et moi. Mon père s'est enfuit car il a du comprendre que les Volturi le tuerait si ils apprennait notre existance. On a était séparé Adélina et moi. Moi me retrouvant de famille en famille. Pour ma soeur je ne sais pas, ni se qui c'est passé, ni où elle se trouve... J'ai peur certe, mais j'ai peur de partir loin de toi, de ne plus avoir la raison si je suis loin de toi... Je suis a Volterra et tu est la, oui et j'en suis heureuse.

    Je l'embrassa doucement, fermant les yeux puis je stopa le baiser car Alec avait besoin de se nourrir, ces yeux était d'un noir corbeaux. "- Je pense qu'il vaut mieux que j'aille chasser. Si tu veux, tu peux te balader dans Volterra, seulement fait attention. Si on te demande, dis que tu vis ici a présent. Ils devront comprendre, du moins je l'espère et sinon tu dis que tu ... à un lien avec moi...enfin dis comme tu le souhaites. Ne t'approche pas sans moi des trois frères s'il te plait, qui sait ce qu'il peut arriver..." Je souriais alors a mon âme soeur.

    -Ne t'en fait pas, je ne sort pas d'ici, je t'attend sagement mais par contre... Si jamais Félix vient ici.. Je fait quoi, je saute par la fênetre?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

FORET: Une vie aprés l'autre... [Alec] Non terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight For Eternity :: Rp Adalia Macias -