Twilight For Eternity
Bienvenue sur le Forum Twilight For Eternity.
Le forum a réouvert ses portes depuis le 09/11.
Nous recherchons Démetri et Felix Volturi, des modificateurs ainsi que le clan Donovan


RPG sur la saga Twilight
 
AccueilAccueil  TwilightTwilight  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture définitive du forum.
Pour les +18 ans, vous pouvez nous retrouver sur notre nouveau forum : http://nemesis.creer-forums.fr/forum

Partagez  | 
 

 Sujet n°3 A TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Edward Cullen
The Masochist Lion
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 33
Date d'inscription : 22/12/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il sera toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?

MessageSujet: Sujet n°3 A TERMINE   Mer 6 Jan - 5:27

Bella et Alec ouvre le bal ensemble sous l'oeil meurtrier d'Edward et Adalia.
[Alec, Isabella, Edward et Adalia]


¤Quelle douce torture serait de sentir la chaleur de tes lèvres à nouveau¤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Mer 27 Jan - 22:13


- Alec...

Je l'avais entendu. Oh oui, je reconnaissais que trop bien cette voix, cette sonorité dans la voix. Je les voyais, elle & sa soeur, mais je n'osais même plus les regarder. Je n'avais rien fait de mal et pourtant pour Adalia, c'était tout comme je pense.

-Chers Vampires, nous sommes tous réunis dans cette salle pour fêter le bal annuel fait par les Volturis. Alors je n'ai qu'une seule chose à dire: Que les Festivités commencent!


C'était l'heure. Le bal se déroulait et bien évidemment les Cullen étaient au centre des choses. Pour ma part, j'étais resté là où j'étais. Je ne voulais pas avoir à donner des explications sur le pourquoi et sur le comment, à Adalia. Ses yeux revolver, ses yeux qui me jugeaient m'était destinée. Elle est en colère, triste et moi, je ne ressens rien. J'admire la scène qui se déroule devant mes yeux et tandis que je regarde, je vois ma soeur Jane près d'un mur, ce qui ne me plaisait guère. Mon maître parlait avec les végétariens, tandis que moi, je restais là où j'étais c'est-a-dire près des deux autres frères. Après tout, leurs histoires, qu'est-ce que j'en avais à faire ? Même si cela était tentant que le bal se finisse en bataille et que nous devions tuer les Cullen, non pas que je ne les aime pas, seulement l'idée de boire du sang d'animal me dégoûte et m'horripile plus qu'autres choses. Je ne vois pas pourquoi il fallait qu'il se tourne contre leurs vraies natures, celle de chasseur, de buveur de sang humain. Nous les vampires sommes forts, surtout les Volturi. Et cela, tout le monde le sait ou du moins, tous ceux qui connaissent notre existence. Il y a un tel fossé entre le sang humain, au goût tellement sucré et délicieux et celui d'animal, qui n'a franchement pas l'air aussi bon.

Enfin bref, si je continue sur ce sujet, j'en aurais encore pour longtemps et puis, j'ai des obligations à remplir et je dois aussi profiter de ce bal. C'était bientôt l'heure et je commençais déjà à chercher Isabella des yeux. Quand je la trouvais, je lui fis signe que c'était l'heure, l'heure d'ouvrir le bal. Je bougeais de là où j'étais pour m'approcher d'elle est quand elle me fit face, je lui dis d'un ton calme et assez tendu:


- Je te préviens, je suis un piètre danseur...mais puis-je ?

Je lui tendis la main, hésitant. Je savais que cela n'allait pas m'attirer la sympathie des Cullen et allait encore plus énerver Adalia, mais pourtant je le faisais. Peut-être qu'Isabella ne voulait pas, elle, non plus, de peur pour son cher et tendre végétarien. Et pourtant, nous allions commencé à danser, sous le regard de l'assistance, toujours pleine de tension palpable. Nous allions danser une seule fois, au cours de cette soirée et c'était aussi pénible pour Isabella que pour moi, cela se voyait à l'expression de son visage. Alors, peut-être, faudrait-il rendre tout ça plus simple...ou pas. Puisqu'après tout, le malheur des uns fait le bonheur de certains...

[Edit admin: Attention à la mise en forme de ton texte.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Volturi
The Stupid Lamb
avatar

Nombre de messages : 2438
Age : 39
Localisation : Volterra
Date d'inscription : 22/11/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Quelle plus belle preuve d'amour que de se sacrifier pour celui qu'on aime

MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Jeu 28 Jan - 1:19

    Fuir... Voilà la seule chose que j'avais été capable de faire lorsque ma fille avait révélé son identité. Le regard incessant de mon adonis et les interrogations de sa famille, j'étais incapable d'en supporter plus pour le moment. J'étais encore sous le coup de l'émotion, le fait de le revoir, m'avait complètement retournée. Je m'étais attendue à tout sauf à ça. Depuis bien longtemps, je m'étais fait une raison et pour moi, il n'y avait aucun chance que je le revois un jour.

    L'entendre murmurer mon prénom de son doux ténor n'avait fait qu'accroître ma souffrance. Il fallait que je m'isole, s'en réfléchir une seconde de plus, je me précipitai dans les jardins privés. Je courus aussi vite que mon état me le permettait, en une fraction de seconde, j'avais rejoint, le seul endroit que j'appréciai ici, l'endroit où j'avais l'habitude de me rendre avec Nessie. A peine arrivée, devant le banc, je me laissai tomber à genoux, je tentai d'extérioriser ma colère, oui j'étais en colère contre Aro de ne pas m'avoir averti de sa venue, j'étais en droit de le savoir. Tout en criant ma peine, j'abattis mon poing sur le banc en pierre, ce dernier se brisa dans un fracas. A cet instant précis, je me foutais si ma robe était déchirée ou si ma coiffure était défait, je n'avais qu'une envie m'échapper de ce satané bal. Seulement je ne pouvais l'assouvir, pour la simple et bonne raison que tôt ou tard, on allait m'attendre. Si je foirais les plans, Aro n'appréciera pas, il était assez méticuleux pour certaines choses, comme ce soir pour cette festivité et il avait prémédité que Alec et moi dansions pour l'ouverture de celui - ci.

    D'où je me situais, je pouvais percevoir des bribes de conversation, Aro faisant la présentation de Renesmée aux Cullen notamment à son père biologique, les nombreuses interrogations émanant de la bouche de ceux que je considérais auparavant comme ma famille, concernant le cas de ma fille, Edward qui ne croyait pas un mot de ce qui avait été avancé et sa réaction était tout à fait légitime. En repensant à ma fille, comment avais - je pu la laisser seule face à eux alors qu'elle les connaissait à peine. J'étais vraiment impardonnable, je n'avais pensé qu'à ma petite personne, j'étais partie comme une voleuse au moment même où ma fille avait sûrement le plus besoin de moi.

    Il était temps pour moi de reprendre contenance et de refaire mon apparition dans la salle. Au moment même où je m'étais décidée à revenir j'entendis Aro.


    Aro - Chers Vampires, nous sommes tous réunis dans cette salle pour fêter le bal annuel fait par les Volturis. Alors je n'ai qu'une seule chose à dire: Que les Festivités commencent!

    J'étais restée en retrait et quand je vis Alec me chercher des yeux, je me déplaçai légèrement afin qu'il m'aperçoive. Il vint à ma rencontre et me tendit la main en n'oubliant pas d'omettre qu'il était un piètre danseur.

    On verra bien. Normalement, tout est dans le cavalier mais disons que ce soir nous allons inverser les rôles. dis - je d'un sourire forcé.

    J'acceptais son invitation même si je n'étais pas franchement à l'aise, tous les regards étaient encore une fois rivés sur nous. En position pour danser, nous attendions plus que la première note. cette dernière était jouée par un orchestre, accompagnée par ma fille au piano. Désormais, nous virevoltions sur la piste, j'essayai tant bien que mal de ne pas croiser mon adonis mais le destin s'acharnait sur moi, à chaque tour, je croisai son regard. Soudain, je vis une furie arriver dans notre direction. Je ne pus m'empêcher de lever les yeux, Adalia était prête à faire une esclandre, ce n'était ni le moment ni le lieu.



Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-for-eternit.forumactif.com
Edward Cullen
The Masochist Lion
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 33
Date d'inscription : 22/12/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il sera toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?

MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Lun 8 Fév - 18:17


    Jaloux!
    Que faire d'autre que de les voir danser ensemble, se parler comme deux vieux amis...ou pire comme deux amants. Les pires scénarios se jouait dans ma tête, Bella et Alec das leurs moments intimes, Alec l'aidant et la guidant dans sa nouvelle vie de vampire...j'aurais due être celui qui la guiderai, celui qui partagerais son lit, sa vie et surtout son coeur. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui trouver à cette chauve souris sanguinaire, pourquoi dansait-elle avec lui devant autant de monde?
    Elle avait toujours tenté de fuir mes invitations de danse et d'autant plus devant du monde. J'étais jaloux, oui je l'étais à l'instant où elle était entrée à son bras. J'étais vert de jalousie! Les pensées de mes frères et soeurs m'interpellèrent, Rosalie était sortie prendre l'air, calmer sa colère, je la comprenais et j'aurais aimé faire la même chose, mais une force inconnue m'empêchait de m'enfuir comme un voleur, celle de mon amour pour elle? Celle qui me poussait à vouloir trouver une explication à cette fille qui sortait de je ne sais où? Ma fille....si c'était effectivement la réalité...car tout le monde était persuadé de la véracité de ses paroles.
    Carlisle allait entreprendre une discussion avec les rois, bien qu'il ne semblait pas trop quoi et comment faire pour ne pas nous attirer des ennuis, il était clair qu'il voulait tout de même tenter une trêve entre nos deux familles et ainsi nous permettre à tous de pouvoir revoir Bella et surtout apprendre à connaître Renesmée. Ma tendre mère avait ce sentiment de grande tristesse, elle pensait à Bella et tout ce dont elle avait dût endurer durant sa grossesse et son accouchement, elle était tout aussi heureuse d'apprendre qu'elle était grand-mère d'une certaine manière. Elle se voyait déjà passer de beau moments avec elles.
    Je fixai le "couple" danser et virevolter au centre de la piste avec grâce, croisant à chaque tour son regard, elle ne m'ignorit pas c'était toujours ça de gagner...

    *Gagner quoi Edward, t'es stupide ou aveugle?*

    Alors que je me demandais pourquoi j'avais encore l'espoir qu'elle puisse avoir encore des sentiments à mon égard, j'entendis les pensées furieuse d'une jeune femme, tournant mon regard, je vis la personne en question se diriger vers eux plus déterminé que jamais.

    *Oh! oh! Il semblerait que ce cher Alec jouerait sur deux tableau?*

    J'avais beaucoup de mal à concentrer mon don sur une personne en particulier, trop de pensées étaient en effusion ce soir, trop de monde à surveiller, je me sentais impuissant, comme une biche sur la route dont les phares éblouissait toute vision du monde l'entourant.


¤Quelle douce torture serait de sentir la chaleur de tes lèvres à nouveau¤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Ven 12 Fév - 1:16

    Pourquoi la vie était-elle si cruelle avec moi ? Ma sœur se voulait rassurante mais moi je ne pouvais plus supporter ça... Voir Alec aux bras d'une autre femme... Adélina était venue vers moi tentant de me rassurer me disant que c'était pour le présentation... Mais pourquoi Alec ? Il y avait Démétri, Félix ou bien d'autre non ? "Aro - Chers Vampires, nous sommes tous réunis dans cette salle pour fêter le bal annuel fait par les Volturis. Alors je n'ai qu'une seule chose à dire: Que les Festivités commencent!" Pff les festivités... Tu a tout prévu sale monstre... Tu savais que je pèterai ma crise... "- Je te préviens, je suis un piètre danseur...mais puis-je ?" J'allais leur en faire voir ça vous pouvez en être sur. "On verra bien. Normalement, tout est dans le cavalier mais disons que ce soir nous allons inverser les rôles." Je bouillai encore plus. J'avançai alors comme une furie vers le "couple" qui dansait puis je passai juste a coté d'Alec mais je n'ai pas pu m'arrêter. Mon cœur était trop lourd. La salle était pleine de gens, je ne pouvais pas faire sa, du moins pas maintenant... Bien que je mourrais d'envie de la démolir... Puis je remarquai que les yeux de Bella fixait un jeune garçon dans la salle. Pfff pourquoi se regardait-ils ainsi ? Je retournai vers Alec et je m'approchai à bonne distance pour qu'il entende ce que j'avais à lui dire.

    -Je te remercie d'avoir prévenue... A présent je m'en retourne dans mes appartements je n'ai pas la place ici.

    Je fermai les yeux pour laisser échapper une larmes et je tournai les talons. Je regardai ma sœur avec une tristesse dans les yeux. L'amour peut être si doux comme il peut vous briser ... A ce moment là j'avais mal, mal de le voir ainsi et pourtant je devais me plier au règles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Mar 16 Fév - 20:47

-Je te remercie d'avoir prévenue... A présent je m'en retourne dans mes appartements je n'ai pas la place ici.

Au fond, qu'est-ce qu'elle voulait de moi ? Que je sois comme ces humains qu'elle a connus ? Que je sois aimant, que je lui prouve tout le temps mon amour par des gestes, par des mots et que je fasse tous les jours des choses pour elle ? J'aimerais, mais je ne suis pas ça. Je ne suis pas humain, je ne connais pas les sentiments humains, ou alors, ils sont encore frais donc mon esprit. Tout ce que je sais, c'est que je suis Alec, frère de Jane et Soldat de la garde et dévouée envers ma famille, les Volturi mais, surtout que je suis un vampire. Les vampires ne sont pas censés éprouver ce genre de choses pour d'autre que leurs semblables et encore. Il est vrai que pour ma part, l'idée de me marier ou me mettre en couple, ce genre de choses, je n'y ai jamais pensé, j'ai toujours aimé ma solitude. Cette solitude ou la seule personne que vous connaissez, mieux que quiconque, c'est vous-même. C'est bête, voir même schizophrène, mais avec le temps, les gens changent, tout changent.

J'avais beau tourner tout cela dans ma tête, danser en ayant les yeux qui se perdaient vite dans le vide, ma seule idée était de courir derrière elle, aussi vite que je le pouvais et lui dire ce que je pensais. Mais qu'est-ce que je pensais finalement hein, si je ne suis même pas capable de me le dire à moi-même, pourquoi essayer avec elle. Je savais qu'Edward regardait Isabella, qui la dévorait des yeux, qu'il ne s'arrêterait pas de la regarder et cela commençait à m'énerver. Et je savais pertinemment que s'il avait pu, il aurait fait une crise, serait venu et aurait fait un scandale à Isabella. Pour le coup, j'aurais trouvé cela fort distrayant, seulement, j'avais quelque chose de plus important à faire...Aussitôt la chanson finit, je fis une révérence à la cavalière pour le bal et lui demanda de m'excuser par un bref signe de tête. Je tournais les talons et commençait à marcher vers les appartements d'Adalia. Je ne savais pas vraiment si elle était vraiment là-bas ou si elle était partie du château, ou si elle faisait un tour, mais il était clair que plus je chercherais, plus une colère s'emparera de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Bella Volturi
The Stupid Lamb
avatar

Nombre de messages : 2438
Age : 39
Localisation : Volterra
Date d'inscription : 22/11/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Quelle plus belle preuve d'amour que de se sacrifier pour celui qu'on aime

MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Jeu 18 Fév - 14:59

    Le fait de danser avec Alec Volturi n'allait pas rester sans conséquence et pas plus tard que maintenant, tel une furie, Adalia s'avança vers nous. Il ne fallait pas être dupe ou être doté d'un don comme Jasper pour s'apercevoir, toutes les émotions qui émanaient de cette hybride, la tristesse, la colère, la jalousie. Je m'attendais à ce qu'elle fasse une esclandre, au regard noir qu'elle nous lançait, elle nous en voulait à tous les deux. Seulement, nous n'étions pas responsables, nous ne faisions que obéir aux ordres d'Aro, ce que le roi souhaitait, il l'obtenait. Elle fût plus intelligente que je ne le pensais, arrivée à notre hauteur, elle reprit quelque peu contenance et calmement, elle s'adressa à mon cavalier avant de retourner dans ses appartements. Je perçus une larme au bord de ses yeux, et même si nous n'avions aucune affinité et que je ne l'appréciai pas plus que ça, je ne pus qu'éprouver que de la compassion à son chagrin. Si j'avais été dans son cas, je n'aurai pas su supporter de voir mon adonis aux bras d'une autre femme, pourtant plus rien nous unissait désormais hormis notre fille, nous avions pris des chemins si différents.

    Je fixai vers Alec pour juger sa réaction, je voyais bien qu'il menait un combat intérieur, il voulait sûrement rejoindre sa belle, j'aurai bien voulu lui rendre cette faveur, mais nous étions supposés aller au bout de notre danse. Moi même, j'avais d'autre chose à faire, j'avais aperçu celle qui aurait dû être ma belle - sœur dans le meilleur des cas, partir précipitamment à l'extérieur, elle semblait irriter et je savais pour quelles raisons, elle était ainsi. Elle et moi, nous n'avions jamais été proche, mais j'avais envie d'aller la voir.

    En attendant, la fin de cette danse, je reportai mon attention sur l'ensemble des convives. Nos souverains étaient en grande conversation avec Esmée et Carlisle, malgré le fait que Aro ne cautionne pas leur façon de vivre et les évènements du passé qui avait dégradé leur amitié, je savais que ce dernier avait beaucoup d'estime pour le patriarche des Cullen. Ma Nessie, elle était magnifique, toujours aussi concentrée, elle s'appliquait au piano, je savais que c'était un moment très important pour elle, jouer devant les nombreux invités et son père, elle voulait lui montrer qu'elle aussi était aussi passionnée et douée pour cet instrument. Edward, toujours aussi beau qui ne cessait de m'observer, je me demandai bien comment il avait réagi face à cette annonce, savoir au bout de quatre ans que vous êtes père, il devait être complètement sous le choc, il attendait sûrement que je lui confirme les dires. Ma lutinette, Jasper et Emmett, se tenaient non loin de d'Esmée et Carlisle, je ne comprenais pas pourquoi ils n'avaient pas été rejoindre Rosalie.

    La chanson enfin terminée, mon cavalier me fit une révérence, je le remerciai pour ces cinq minutes de divertissement avant que celui-ci ne prenne congé. Je soupirai un bon coup, j'étais prête à aller rejoindre Rosalie à l'extérieur. Je me frayai un passage entre les invités, désormais, j'étais très proche de la porte, lorsqu'une main me tira vers l'arrière et bien vite je me retrouvai derechef sur la piste.



Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-for-eternit.forumactif.com
Edward Cullen
The Masochist Lion
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 33
Date d'inscription : 22/12/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il sera toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?

MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Mar 23 Fév - 18:59

    Valse de l'empereur.

    Cette jeune femme au coeur battant se dirigea avec empressement vers Alec et Isabella et se planta devant eux, son esprit souffrait atrocement et je perçus dans ses pensées une totale incompréhension et une colère noire. Je pataugeais complètement, cette femme humaine semblait être proche d'Alec et ses sentiments était plus que clairs pour elle. Depuis quand un Volturi s'entichait et s'encombrait de ce genre de chose.....à moins que...une autre hybride? D'où sortait cette nouvelle race qui semblait pondre ces représentant comme des petits pains. La douce musique pris fin et fis place à une valse, Alec et Bella se détachèrent enfin, laissant le garde partir en direction de l'hybride fuyante et pleurant à chaudes larmes.
    Je reconnus là, la valse de l'empereur, Bella partait dans la même direction que Rose plus tôt et je me suis donné un coup de pied aux fesses trouvant le moment opportun pour l'inviter à danser sur cette valse. Je me dirigeais vivement vers elle et attrapais sa main fermement pour la tirer de nouveau sur la piste. Les yeux s'étaient rivé sur nous dans mon élan vif, j'espérais qu'Aro ne ferait rien pour m'empêcher de "danser" avec elle. Mon intention était surtout de pouvoir enfin lui parler, nous ne serions pas seuls certes mais il me suffirait de chuchoter aussi bas qu'elle seule pourrait entendre mes paroles.
    Je vis sa surprise dans ses yeux, je posais ma main dans son dos en passant sous son bras, juste au-dessus des ses reins et prenait l'autre main dans la mienne, j'amorçais le pas et l'entrainai dans le rythme, valsant, moi même étant un passionné de la musique classique, je connaissais par coeur cette mélodie et osai enfin lever les yeux pour rencontrer ceux de ma muse, cette couleur rougeoyante me rendait d'autant plus coupable à mes yeux et pourtant la tenant dans mes bras je pus sentir son parfum envoutant, différent d'avant, mais toujours aussi magique.

    -Bella...

    Je savais qu'à ce moment là, jamais mon amour pour elle ne pourrait disparaître, elle avait piégé mon coeur et elle en était seule exécutrice, je savais que je ne pourrais abandonner l'idée de retrouver ses bras et l'aimer comme elle le méritait. Sa beauté était décuplée et ses cheveux semblait encore plus soyeux qu'ils étaient auparavant, l'immortalité l'avait rendue presque irréelle, beaucoup de vampires dans cette pièce la trouvait à leur goût et même les femmes, je touchais de bout de mes doigt la perfection incarnée et je ne pouvais l'atteindre, j'aurais pût si j'avais accédé à sa requête mais mon égoïsme me poussait à ne pas vouloir être le monstre qui lui ôterait son âme.
    Je perçus les regards de Carlisle, Esmée et les chefs Volturi sur nous, je détestai cette surveillance rapprochée comme si nous étions deux adolescent prêt à fuguer. Si cela était aussi simple je l'aurais déjà fait, mais qui veut se vanter d'avoir défier la volonté et les lois des Volturi? Personne à ma connaissance n'avait quitté la famille royale sans leur consentement.
    Mon visage s'était figé devant la beauté de Bella et j'étais hypnotisé par ses yeux, la bouche entrouverte depuis que j'avais prononcé son prénom, seuls mes pieds bougeait à l'unisson pour nous faire valser. Je ne sis pas après quoi j'attendais, peut-être une mélodie familière et si chère à mon coeur, les battements de son coeur.....mais je devais m'y résigner, plus jamais je ne pourrais me délecter de ces particularités qui m'avait tant fasciné autrefois.


¤Quelle douce torture serait de sentir la chaleur de tes lèvres à nouveau¤
Revenir en haut Aller en bas
Bella Volturi
The Stupid Lamb
avatar

Nombre de messages : 2438
Age : 39
Localisation : Volterra
Date d'inscription : 22/11/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Quelle plus belle preuve d'amour que de se sacrifier pour celui qu'on aime

MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Jeu 25 Fév - 17:30

    Tout avait été si vite, je ne m'étais rendu compte de rien. J'étais sur le point d'aller rejoindre Rosalie à l'extérieur et l'instant d'après, je me retrouvai au milieu de la piste, pour seul cavalier, mon adonis. Etais - je entrain de rêver ? C'était impossible. Je pris conscience que c'était la réalité et non mon imagination qui me faisait défaut lorsque j'aperçus tous les regards reportés sur nous. J'avais été surprise par son invitation et j'étais à la fois en colère. Pourquoi diable agissait-il ainsi ? Voulait - il se jeter dans la fosse aux lions ? Avait- il oublier que ce simple rapprochement n'allait pas passer inaperçu aux yeux des gardes et des trois rois.

    Intérieurement, je menai un combat entre ma bonne et ma mauvaise conscience, l'une m'intimait de me défaire de ses bras et l'autre m'ordonnait l'inverse. Il fallait que je me rende à l'évidence que à partir du moment où nos corps étaient rentrés en contact, j'étais incapable de me défaire de cette étreinte, j'en avais tellement besoin et je voulais en profiter un maximum. Ma main droite au niveau de son épaule et l'autre liée à la sienne, je me laissai entraîner dans cette valse. Je n'avais pas besoin de surveiller mes pieds pour éviter de lui marcher dessus, je n'étais plus la piètre danseuse d'antan, j'avais pris des cours pour m'améliorer et pour passer le temps et puis ma maladresse avait complètement disparue depuis ma renaissance en tant que vampire.

    Dans un chuchotis, je l'entendis prononcer mon nom, je plongeai mon regard dans le sien, ce que je refusai de faire depuis qu'il m'avait invité à danser. J'avais été essouflée par sa beauté, celle - ci n'avait pas changé toujours aussi fascinante et sa voix aussi mélodieuse qu'autrefois, la seule chose que je trouvais différente c'était la température de son corps qui était semblable à la mienne dorénavant. J'aurai aimé acquérir son don ne serait-ce une minute pour savoir ce qu'il pensait de moi, Etais - je toujours aussi belle à ses yeux ou tout bonnement étais - je devenue un monstre ? Il fixait mes prunelles rouge carmin, la déception se lisait sur son visage à cause de mon choix alimentaire, il pensait sûrement que je me nourrissais comme la plupart des Volturi ce qui était faux.

    A son regard, je savais qu'il voulait des explications et même si nous pouvions chuchoter et que la musique allait couvrir nos voix de façon à ce que personne nous entende, je ne pouvais décemment pas converser avec lui, ici, entourés de tous ses convives, car je savais que celle - ci serait remplit d'émotions mais aussi de reproche aussi bien de son côté que du mien et je ne me sentai pas capable de pouvoir garder mon calme. Je fis une chose dont je n'avais jamais eu la chance d'expérimenter, même ma fille n'était pas au courant, tout simplement parce que régulièrement, elle donnait sa main à Aro afin qu'il lise en elle et je voulais surtout pas qu'il le sache. Vu le don que je possédais, je pouvais à tout moment étirer celui - ci, comme je le faisais à l'heure actuelle sur ma fille de façon à la protéger des autres vampires, j'en avais déduit qu'il était peut-être possible de faire l'inverse de repousser mon bouclier. Je regardai aux alentours, personne pour nous voir, j'attendis le bon moment et me stoppai dans notre élan.


    Ne bouges surtout pas !

    Murmurai - je de façon à ce que lui seul puisse entendre, il avait dû voir mon sérieux. Je fermai mes yeux et ramenai mes paumes vers ses joues. Je priai pour que cela fonctionne, ce geste me demandait beaucoup plus de concentrations et était beaucoup plus complexe que lorsque j'étendai mon bouclier.

    * Edward ! J'espère que tu m'entends ! Je sais que tu désires des réponses mais je t'en pries pas, ici. Ce n'est ni le moment ni le lieu pour le faire. Laisses - moi du temps ! *

    Je croisai enfin son regard, j'avais réussi, je le sentais, je le voyais à son attitude, pour une fois, je lui adressai un sourire, j'étais tellement fière de ce que je venais d'effectuer. Dans un soupir, je me séparai délicatement de ses bras, Mon bébé n'attendait qu'une chose que son père soit enfin libre pour lui parler, je me tournai vers elle et d'un simple regard, elle avait compris.



Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-for-eternit.forumactif.com
Edward Cullen
The Masochist Lion
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 33
Date d'inscription : 22/12/2008

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation: Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il sera toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?

MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   Jeu 25 Fév - 19:45

    Nous dansions et je fus agréablement surpris de constater que ses pieds ne lui faisait plus défaut, non Bella avait toute l'agilité d'un vampire désormais, quel dommage, j'avais tant aimé la rattraper dans mes bras pour lui éviter toutes ces chutes.
    Et la chaleur de sa peau, elle ne me brûlait plus autant, elle était semblable à la mienne, oui Bella avait rejoint mon espèce. J'étais si triste et heureux à la fois, son visage éclipsait toute autre vision du monde extérieur, il n'y avait qu'elle et moi, à nouveau....dieu seul sait combien de temps encore.

    Plusieurs couple nous avait rejoint sur la piste et nous nous trouvions au bout de celle-ci, totalement opposé aux trônes quand elle nous stoppa net.
    Confus je fronçai les sourcils en sa direction, désireux de comprendre pourquoi elle voulait tout arrêter alors qu'elle s'était laissée emmener dans la danse sans me repousser, avait-elle recouvrer ses esprits et voulait s'écarter de moi ?

    Avant que je puisse prononcer le moindre mot, elle m'ordonna de ne pas bouger. Je fus surpris par ce ton autoritaire mais quelle importance, elle m'avait enfin adressé la parole. Je ne comprenais pas pour quelle raison elle faisait cela jusqu'à ce qu'elle pose ses délicieuses mains sur mes joues, mon visage pris en coupe j'étais prisonnier de son charme envoûtant mais surtout de mon amour pour elle. Une fois de plus j'aurais donné tout pour entrer dans sa tête et voir sa vision du moment. Et comme si ma prière fut exaucée, sa voix se fit entendre dans ma tête, je fixais ces lèvres framboises et eus du mal à m'en remettre. Je l'entendais!!! JE L'ENTENDAIS!!!!

    Mon cœur se gonfla tellement de joie que Jasper allait sûrement danser la fameuse danse de la joie d'Emmett à ma place. Les yeux grand ouverts de surprise, je prenais à mon tour son visage en coupe, pris dans l'élan de bonheur je me stoppai avant de provoquer un scandale. J'avais été sur le point de l'embrasser devant tout le monde. Elle tourna son visage en direction de l'orchestre, suivant ses yeux je revis le visage de la "fille" de Bella, "ma" fille.
    J'avais totalement occulté sa présence au bénéfice de mon ancien amour. Je prenais la main d'Isabella et la serrai tendrement pour lui signifier tout ce que je ressentais en ce moment précis. Je lui laissais la main et partais en direction de "Renesmée", il y avait tant de chose à dire et tellement à faire, en si peu de temps....


¤Quelle douce torture serait de sentir la chaleur de tes lèvres à nouveau¤
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujet n°3 A TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sujet n°3 A TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight For Eternity :: Evènements :: Le bal Annuel -