Twilight For Eternity
Bienvenue sur le Forum Twilight For Eternity.
Le forum a réouvert ses portes depuis le 09/11.
Nous recherchons Démetri et Felix Volturi, des modificateurs ainsi que le clan Donovan


RPG sur la saga Twilight
 
AccueilAccueil  TwilightTwilight  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture définitive du forum.
Pour les +18 ans, vous pouvez nous retrouver sur notre nouveau forum : http://nemesis.creer-forums.fr/forum

Partagez  | 
 

 Never knew I could feel like this... [ Absynthe ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Matthew Wells

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 27
Date d'inscription : 08/11/2009

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation:

MessageSujet: Never knew I could feel like this... [ Absynthe ]   Mer 15 Sep - 22:15

    Depuis qu'il avait emménagé dans la maison des Clearwater, à la demande de Seth, Matthew se sentait étrangement mal à l'aise. Il savait que l'aînée du petit indien, Leah, ne voyait pas son intrusion d'un très bon œil, et au fond, il la comprenait. Elle avait perdu ses deux parents dans des circonstances tragiques, et avait la lourde charge de terminer l'éducation de son cadet, aussi, elle ne devait sûrement pas avoir envie de se prendre la tête avec un potentiel problème supplémentaire... Dès qu'il en avait l'occasion, il s'efforçait de lui proposer son aide, mais ses idées n'étaient pas toujours très bien reçues... Enfin !

    Ce jour là, il avait quitté le chalet de bonne heure, histoire de laisser un peu d'intimité à ses hôtes. Dans un petit sac, il avait glissé quelques vêtements, afin de pouvoir se transformer si l'envie lui en prenait, puis il avait pris la direction de la plage.
    En chemin, il n'avait cessé de croiser des indiens, qui lui avaient rappelé à quel point il faisait tâche au sein de la réserve. Ces terres étaient les leurs, et malgré leur accueil chaleureux, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il n'y avait pas sa place.

    Avoir déniché plusieurs de ses semblables était une véritable aubaine, mais squatter n'était pas dans ses habitudes. Par le passé, il s'était débrouillé pour ne jamais rien devoir à personne, quitte à souffrir d'un manque cruel de compagnie, mais au moins, il avait la conscience tranquille...
    Perdu dans ses pensées, il ne s'était même pas aperçu qu'il avait atteint le bord de l'eau. A vrai dire, il y était même entré, si bien que la moitié inférieure de son mollet était complètement immergée...

    * Génial... *

    Une fois de retour au sec sur les galets, il s'était assis, et débarrassé de ses chaussures mouillées. Un vent assez fort soufflait face à lui, c'est pourquoi il n'avait fallu qu'une petite heure pour qu'il sèche...

    [...]

    La matinée était bien avancée, si bien qu'il commençait à avoir un petit creux. Heureusement qu'il s'était montré prévoyant en emmenant des sandwichs ! Il allait en sortir un, lorsqu'une odeur agréable était parvenue à ses narines. Et au moment où il s'était retourné, et qu'il l'avait vue, le monde avait semblé cesser de tourner...



The night before battle is tougher on a soldier than the battle itself
Revenir en haut Aller en bas
Absynthe Dawn
Fée Verte
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Re: Never knew I could feel like this... [ Absynthe ]   Jeu 16 Sep - 14:30

Le paysage défilait sous ses yeux. Les arbres se succèdèrent les uns après les autres sans cèse car, il fallait le dire, il n'y avait que ça, des arbres. Des arbres dont les nuages qui grisaient le ciel les ternissaient. Plus la voiture roulait, plus elle se rapprochait de la frontière canadienne. Par ailleur, cette voiture était pleine à rabord de boîtes et de sacs. C'était à peine s'il y avait de la place pour les trois occupants. À l'avant, il y avait une femme, fin de la trentaine ainsi qu'un homme au milieu de la quarantaine. À l'arrière, il y avait des boîtes et encore des boîtes et du coté droit arrière, il y avait une adolescente. Son visage trahissait une grande ennuie. Vaguement, Absynthe regardait par la fenêtre de la voiture. Deux fils blancs pendaient mollement de ses oreilles jusqu'à sa poche. La jeune fée verte avait besoin de musique pour réfléchir. Elle avait besoin de musique pour tout. Pour se calmer, pour se défouler, pour se donner du courage. Cette fois, c'était pour ce donner du courage. Du courage pour quoi? Pour supporter un nouveau déménagement. C'était difficile, les déménagements. Au dernier, il lui avait fallu près de six mois pour ce faire des amis et maintenant, elle les avait perdus. Elle espérait de tout coeur ne pas prendre autant de temps avant d'avoir une vie sociale. Mais le coin semblait tellement désert! Il y avait d'autres adolescents qui vivaient dans cette ville?

Bon, Absynthe exagérait, évidament, mais l'idée de partir si éloigné du monde ne lui plaisait pas particulièrement. Elle aimait la ville, l'urbain! Et elle allait se retrouver dans un petit village, si elle avait bien compris. Il y avait déjà quatre heures qu'ils roulaient. Une chance que Absynthe était patiente! La première maison de la ville défila. De la ville? Non, du village. Un panneau passa. Forks... Nonm ce n'était pas le bon endroit. Quoi? Ils n'étaient pas encore arrivés? L'adolescente soupira puis attendit sa mère dire quelque chose sans écouter. Elle fixea son regard sur sa cuisse et attendit comme elle venait tant de le faire. Et puis, un peu plus tard, le village laissa place à des arbres... Encore. Absynthe se remit à comtempler le paysage. Rien de mieu à faire. Plusieurs minutes plus tard, elle remarqua une plage de la route. À peine cinq minutes plus tard, la voiture s'immobilisa dans l'allée de la maison. La jeune fée verte n'avait encore jamais vu la maison. Wow... Comme c'était... Rustique? Absynthe prit son sac et sortit de la voiture. Elle regarda la maison du stationnement. Sa mère s'approcha d'elle et posa sa main sur son épaule. Depuis quelques années, Hannah connaissait sa fille par coeur.

-Ce n'est que pour un an...

Que pour un an... Oui! Car dans un an, Absynthe sera majeure. Elle pourra partir, s'en aller de là et vivre seule. Enfin! Elle verra bien lorsqu'elle sera majeure. Bon... Que faire? Déballer les boîtes? Non, il y en avait trop et elle n'en avait pas envie. Elle repensa alors à la plage qu'elle avait vu plus tôt. Pourquoi pas? Sac sur ses épaules, elle avertit sa mère de son départ et, après quelques avertissements évidament, elle commença à s'éloigner de sa nouvelle maison. Elle suivit la rue, pour ne pas se perdre. Il lui fallu prèsque trente minutes pour s'y rendre. En chemin, elle avait croisé quelques personnes... Tous des indiens, évidament. Absynthe avait peur de ne pas se sentir à sa place. N'importe quel peur d'un adolescente qui venait de déménager ans un endroit qu'elle ne connaissait pas. La plage était belle. La jeune fée verte n'avait pas remarquer le jeune homme lorsqu'elle avait passé en voiture mais elle le remarqua bien lorsqu'elle s'approcha de la plage. Elle arrêta cependant de marcher. Devait-elle aller sur la plage et risquer de déranger ce garçon? Il ne le voudrait sans doute pas... Cependant, celui-ci se retourna et la regarda. Voila, plus de marche arrière maintenant. Elle s'avança vers le garçon. Une fois à sa hauteur, elle le regarda et lui sourit quelque peu.

-Bonjour..!
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Wells

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 27
Date d'inscription : 08/11/2009

About me
Dispo pour des rp ?:
Relations:
Citation:

MessageSujet: Re: Never knew I could feel like this... [ Absynthe ]   Jeu 16 Sep - 23:06

    Absynthe : Bonjour... !

    La demoiselle qui lui faisait face en lui souriant n'était pas très grande, mais elle prenait toute la place dans son esprit. Il ne se souvenait pas avoir déjà ressenti une chose pareille en se retrouvant devant une personne de sexe féminin, et il ne pensait pas que son cœur serait capable de s'affoler pareillement à la suite d'une vision en apparence si anodine. Une douce chaleur avait envahi son corps, accompagnée par une agréable sensation de plénitude. Il se sentait bien, loin de toute préoccupation secondaire. A vrai dire, tout ce qui comptait désormais à ses yeux, c'était son interlocutrice...
    Celle ci devait le trouver bien bête de rester là à la regarder sans rien dire, si bien qu'une fois sa " surprise " passée, il l'avait salué à son tour :

    - Bonjour...

    Il n'avait jamais été très expansif, mais pour une fois, et aussi étrange que cela puisse paraître, il recherchait le contact. Visuel, physique, n'importe quoi, du moment que la belle inconnue ne s'éloignait pas de lui. Il trouvait ses pensées du moment stupides, mais il ne parvenait pas à les réfréner.
    L'adolescente, car elle lui semblait très jeune, n'était pas indienne, et il ne l'avait jamais croisée à l'intérieur de la réserve. Se pourrait-il qu'elle vienne d'emménager, ou qu'elle soit issue de l'extérieure ?

    - Je peux vous aider ?

    Après tout, elle ne l'avait peut-être pas abordé pour le simple plaisir de parler ! Cela était même plutôt improbable, à plus forte raison si elle était perçue de la même façon par tous les hommes...
    En attendant une réponse, le jeune loup s'était permis d'observer discrètement sa vis à vis, comme s'il souhaitait imprimer le moindre des détails de son visage dans sa mémoire. Il ne la connaissait que depuis quelques secondes, et pourtant, il sentait qu'il serait prêt à déplacer des montagnes pour lui faire plaisir, à tuer ou à être tué pour sauver sa vie, à faire tous les sacrifices pour être honoré de sa présence.

    C'était idiot, car en plus d'être une créature surnaturelle, qui ferait mieux de ne pas s'attacher à une humaine, si fragile, il était plus âgé qu'elle, qui devait aspirer à rencontrer des Apollons musclés d'une vingtaine d'années au maximum...



The night before battle is tougher on a soldier than the battle itself
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never knew I could feel like this... [ Absynthe ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Never knew I could feel like this... [ Absynthe ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight For Eternity :: FORKS :: La forêt :: La Push :: First Beach -