Twilight For Eternity
Bienvenue sur le Forum Twilight For Eternity.
Le forum a réouvert ses portes depuis le 09/11.
Nous recherchons Démetri et Felix Volturi, des modificateurs ainsi que le clan Donovan


RPG sur la saga Twilight
 
AccueilAccueil  TwilightTwilight  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture définitive du forum.
Pour les +18 ans, vous pouvez nous retrouver sur notre nouveau forum : http://nemesis.creer-forums.fr/forum

Partagez  | 
 

 Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Mary Donovan

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 37
Date d'inscription : 14/09/2010

About me
Dispo pour des rp ?: libre !!
Relations:
Citation: only god can judge me

MessageSujet: Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.   Sam 18 Sep - 19:39

Mary Donavan PV Sean Donovan

.

C'est une nouvelle journée de courts qui viennent de passer, une journée bien ennuyeuse surtout. Seule à son pupitre comme a son habitude, personne ne s'assoie jamais as ces coter et si un élève prend place, il ne fera pas l'heure au coter de Mary, elle ne refuse pas de la compagnie, mais tous ne voit qu'une « nouvelle » qui et excentrique jusqu'à son style vestimentaire. Eux avec leurs, tenu classique, si sombre , leurs marrons dégoulinant, quelques rouges qui ont vu plusieurs hivers déjà. Sa déprime Mary, elle a toujours des tenues exubérantes de couleurs vives, ou des tenues improbables comme en ce jour triste ou le soleil encore une fois fait défauts, un collant noir au motif d'étoiles un short court et un top rose éclatant et une minie veste en jeans que l'on se demande si elle lui tient réellement chaud, la réponse est non. Ses cheveux noirs raide coupant son visage pale et couronné par deux grands yeux bleues qui vous transpercent. Tout cela fait que les gens du lycée de Forks l'évite ou ce moque d'elle. Mary ce fou de leurs opinions bien-sûr par moment cela lui pèse, une amie lui plairait bien, une en dehors du clan. Quelques rare filles lui parle parfois, mais rien de plus, elle a du mal a s'adapter ici. Elle griffonne sur son manuel de chimie des symboles abstrait, elle laisse glissais sa plume qui forme courbe, ligne droite, ondulation souple, des formes complexes, sans queue ni tête, mais belle a regardait si encore elle les montraient, elle lève le regard vers la grosse pendule à la toile d'araignée énorme et poussiéreuse suspendu au-dessus du tableau noir, où Mrs Pitbull, comme elle le nomme, aligne un tas de formule sur la composition de l'eau, la sonnerie allée retentir elle range déjà son manuel et son stylo plume rose flash avec une petite chaine et sa clochette qui ne teinte pas. Des chuchotements derrières elle. Mary se retourne elle a entend son nom, deux bancs derrière, Péter et Marc deux crétins qui se trouvent intelligents, mais leurs bulletins disent le contraire, l'année ne commence pas bien pour tous. Pouffe de rire en la mattant. LA sonnerie elle est debout se faufilant entre ses « collègues » de classe, premier geste qu'elle fait récupérait son portable au fond de son sac, vérifiant si elle n'a pas reçu un minuscule textos, un appel manqué, un mail, mais rien elle le range donc, dans un soupire lasse, ces pas un bon jour pour Mary. Son casiers et le cent quatre vingt-dix-septième, elle compose le code et quand elle l'ouvre, une enveloppe tombe, il n'y a rien dessus elle hausse les épaules elle verra plus tard, elle prend ces lunettes noires, les mettant sur le sommet de sa tête et laisse son manuel de math et celui de chimie. Mary prend connaissance de cette fameuse lettre, alors qu'elle sort du bâtiment, même pas du manuscrits, imprimer au lycée vue le symbole qui couvre le papier en bas à gauche, elle s'arrête sur le parking, elle rêve là ? Une lettre de menace ! Elle la roule en une belle boule, elle sourit, oui ca la fait sourire. Mary se sent d'un coup observé et pour cause voilà au grand complet la bande de Peter qui arrive sur elle, comme si elle était la proie lors d'une chasse, ce qui ne lui plait pas du tout.

Tiens Mary ! On te cherchait.

Mary :
Bne vous voilà satisfait, maintenant poussez-vous

Aux lieux de cela ils l'encerclent la forçant à reculer, où sont les surveillants les élèves quand il le faut vraiment ? Partit ? Ou bien ils font ceux qui ne voient pas ce qui se passe elle n'aura surement pas de réponse a cela. Un vent glacial se faufile dans sa veste de jeans lui glaçant les sangs, par de froid plus par l'aura que dégage les quatre garçons et Suzie qui l'entourent elle n'ose pas regardait si elle peut s'échapper de peur de les perdre de vue, Peter le de loin celui qu'elle craint le pire suivi de prêt par Vincent, il joue dans l'équipe de football et c'est une sorte de montagne d'anabolisant, marc et Rodolphe elle peut les balayer aisément enfin elle l'espère, elle ne compte même pas Suzie et enfin Vincent un crétin qui a déjà passée deux ans, en maisons de corrections pour « supposition » de viol et violence, elle bute elle lâche leurs regards, derrière elle la veille camionnette de Bill le jardinier du lycée.

Tu es coincé là.

Peter rit suivi de Vincent, qui s'approche et soulève les cheveux de Mary glissant sur ça joue comme si elle était un objet quelque conque, un libre service, la gifle part seule, sonore, la face de rat de Vincent pivota a 90° sur le coter gauche. Il s'approchait trop d'elle, tous ricaner et Suzie faisait celle qui ne voit rien, elle n'a pas put se retenir elle a le souffle accéléré comme quand sa mutation est proche, mais elle ne doit pas elle, mais quoi faire alors se laisser violer, taper, humilier et insulter des pires insultes ? Elle ne peut pas elle ne veut pas et ils vont gouter à l'amertume s'il la touche.

Ah ne va pas m'énerver je vais t'abimer ton beau visage de **** Irlandaise

Mary ne tressaille pas à l'insulte malgré qu'elle en sois blessée, elle recula au maximum contre la carrosserie sale de la camionnette, elle ne se laissera pas faire. Elle Cherche le regard de Suzie, mais cette dernière resta de coter comme pour qu'on l'oublie. Les mains de Peter se pose sur elle tentant de la bloquer elle se débat et lui envoie un coup de genoux bien placé elle repousse Marc et tente une percé mais c'était sans compter sur Vincent qui lui attrape sa chevelure noire, elle crie sous la petite douleur pour la projeter comme une poupée de chiffon contre la camionnette, elle tremble de tout son corps sur le regard de Vincent aussi meurtrier qu'un vampire, mais elle ne baisse pas les yeux... jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Sean Donovan
Toutou Impulsif
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : Hopital/Habitation/Lycée/Forêt
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.   Dim 19 Sep - 4:25

L'école était pour Sean quelque chose de facultatif. Mais pour Liam, c'était autre chose. Ce n'était pas que le jeune Donovan sentait le besoin de contredire son chef. En fait, c'était plutôt une question de caractère. Sean était une personne très impulsif et peut patiente. Alors l'école était quelque chose qui pouvait être dangereux pour la meute. Mais d'un autre côté, Liam ce disait qu'une personne de l'apparence d'âge du plus jeune Donovan pouvait amener encore plus de soupçons pour quoi qu'il en soit. C'est pourquoi l'alpha préférait le voir aller à l'école. Après tout, il savait bien que Sean ferait tout ce qui était en son pouvoir afin de ne pas mettre la meute en danger. Après tout, Sean avait bien beau être une personne légèrement égoïste, la meute était très importante pour lui. C'est pourquoi le jeune loup ce devait d'aller à l'école. Bien sûr, il n'y allait pas en permanence et ça Liam devait bien s'en douter. Pourtant il ne lui avait rien dit. Sûrement était-ce parce que ça ne l'inquiétait pas plus qu'il le fallait. Un adolescent qui manque beaucoup de cours n'apportait pas l'attention des autres. Et puis parfois il était mieux pour la meute que Sean n'y aille pas.

Aujourd'hui par contre, c'était une de ces journée ou il se devait d'y aller. Il avait manquer assez de cours dans les semaines précédentes et puis il ne pouvait quand même pas abuser de la compréhension de Liam face aux manque de cours. Heureusement pour tout le monde, Sean se sentait de bonne humeur aujourd'hui. Il était calme et rien ne le tracassait. Il n'avait pas vue son chef depuis trois jours et n'avait donc pas eue à se dire à quel point il pouvait le trouver extrême dans sa façon de penser parfois. Bien sûr l'idée de l'école lui freinait quelque peut sa bon humeur mais bon. Il se disait que part la suite il allait lui être possible de se dégourdir un peut les pattes. Et puis il avait un cours de gym aujourd'hui. C'était un peut stéréotypé mais Sean adorait ce cours. En fait, c'était le seul qu'il aimait. Le fait de bouger et de se consacrer qu'à son corps était quelque chose qui le libérait. Et puis les autres cours était ennyait du fait qu'il avait tout de même 85 ans. Il avait eue amplement le temps de se cultiver et apprendre un tas de chose. Mais il se trompait, il avait tant d'autre chose à connaître.

C'est pourquoi Sean, cette journée là, c'était levé quand même tôt. Malgré sa bonne humeur et son calme quand même troublant, c'était assez rare, il était allé courir dans la forêt à l'arrière de la maison commune. Il aimait bien faire cela avant de faire autre chose. Il avait l'impression de libérer son esprit ainsi. À la suite de sa course libératrice, il était revenue afin de prendre une douche. Il c'était habillé de jeans converse et T-shirt blanc. Alors qu'il était près à partir, il c'était rapidement rendu compte qu'il était seul. Mais bon, il avait l'habitude de se rendre seul à l'école. Les autres ne comptant pas sur lui pour y être à chaque jours, ne se préoccupaient pas de s'en informer et ainsi de s'y rendre avec lui. Le jeune Donovan était donc allé à l'école seul.

La journée avait été longue. Comme à son habitude, il était resté seul. Bien sur, son physique avait souvent attiré quelque demoiselle vers lui et pourtant, il les avaient toujours repoussées. Sean était une personne solitaire et les gens avaient finit par s'en rendre compte alors il n'y avait que très peut de personne qui s'adressait à lui. À l'heure du dîner, il était allé dans la forêt encore une fois. Il adorait sa forme lupine. Il était alors revenue, toujours aussi calme. Le dernier cours de la journée avait été le seul à passer rapidement. Ce cours était bien nécessairement le seul qui l'intéressait. Mais bon, lorsque l'amusement était de mise, le temps semblait filer à toute allure. Une fois le cours terminé, Sean c'était rendue au vestiaire et avait pris une seconde douche. Lorsqu'il était sortit, la plus part des élève étaient parties. Les couloirs étaient complètement vide. Lorsqu'il avait pousser la porte qui donnait sur l'extérieur, il avait remarqué l'absence de voitures dans le stationnement.

Il avait par contre remarqué l'attroupement de gens un peut plus loin. De plus, l'odeur de Mary lui avait passer dans les narines alors Sean était instinctivement devenu inquiet.Il ne pouvait affirmé ça crainte mais tout de même. Il avait alors entendue un cris de douleur qui était manifestement la voix de sa soeur de meute. Sean avait alors sentit son corps être violemment secouer. Il savait cependant que se transformer était une très mauvaise idée. Le jeune Donovan avait alors user toute sa concentration pour empêcher la transformation. Une fois calmé, il était accouru vers l'attroupement.

- Hey!

Sa voix avait été puissante et rauque. La plus part c'étaient retournés. Sean n,avait pas laissé le temps à la bande d’adolescents de réagir qu'il avait déjà prit le plus près de lui par le collet et lui avait assené un coup de point puissant au visage le laissant par la suite tomber au sol. Le fait d'avoir frappé l'humain l'avait aider à contrôler ses pulsions. Un autre l'avait alors attaqué, mais Sean l'avait facilement repousser. Il n'avait de yeux que pour celui qui s'en prenait physiquement à sa soeur.

- Ne la touche pas!

On pouvait très bien sentir la colère dans sa voix. Celui qui avait osé touché à sa soeur avait tenté de lui asséner un coup de point mais le loup avait attraper le point de son adversaire pour, de l'autre main, lui donner un coup au visage qui l'avait fait tomber au sol. Sean avait alors embarqué au dessus de l'humain pour le cribler de coups. Il sentait bien les mains de ses adversaire de tenter de l'empêcher de continuer mais tout les coups qu'il pouvait ressentir ne l'affectait aucunement. On ne s,attaquait pas à un Donovan!
Revenir en haut Aller en bas
Mary Donovan

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 37
Date d'inscription : 14/09/2010

About me
Dispo pour des rp ?: libre !!
Relations:
Citation: only god can judge me

MessageSujet: Re: Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.   Dim 19 Sep - 14:36

Acculée a la camionnette Mary fait de son mieux pour ne pas se laissait emporter et cela et chose dure, quand on la connait. Depuis sont plus jeunes âge Mary ne sais pas tenir en place, s'attirant de ce fait les foudres de Liam ou shauna en autres... Piquant des crises de colère, des caprices pour reprendre le terme le plus employer en parlant d'elle. Faut dire que Liam ne fait rien pour que de bonne condition l'aide, par moment elle en vient à le détester au plus au point qu'il soit son sang ou pas et c'est pareil pour son coter petit chef, son esprit et un labyrinthe tortueux où il est bon de ne pas s'aventurait on s'y casse les dents, rien de plus. Mary tente donc a tout instant de ne pas « trop » attiré son attention elle va en cour comme il le lui a ordonnée ainsi qu'à Sean ils sont les plus jeunes du clan une année les séparent, mais Mary sent bien que Sean par moment, voir tout le temps fait office d'ainé pour elle, si la maturité la rapproche d'un semblant de Liam elle veut rester dans l'âge dit « bête » En cette nouvelle année de cours scolaire et ennuyeux elle faisait profil bas, ce n'est pas gagné vue la tournure que prend les événements, à croire qu'elle attire les ennuies ou les créent. La journée avait pourtant pas mal commencé, lever très tôt pour pouvoir courir longtemps jusqu'à la lisière de Seattle, le vent sur son corps élancé blanc comme neige qui avale les kilomètres comme d'autres ferait de quelques mètres lors d'un footing de santé, elle se sent plus vivante que jamais sous sa forme lupine oubliant tous ses soucis et tracas seul compter la vitesse qu'elle peut atteindre les virages serrés quelle négocier en faisant sauter des morceaux entiers de terre du sol noir humide dû à la rosée récente.

Jusqu'à cet instant où elle était comme une vulgaire humaine, traité comme un moins que rien, sa fierté en prenait un coup et elle devait user de tout son self contrôle pour ne pas muter, comment faisait-il pour ne pas voir cette lueur dans son regard, voir son corps se convulser sa peau irradiait une chaleur peu commune, sont-il tous aveugles ces crétins qui osent croire qu'elle les laisserait faire tant pis si elle s'attire toutes les foudre possible de Liam elle ne se laisserait pas faire. Vincent se rendait encore plus détestable, son haleine putride lui fouettait le visage elle en a des hauts le coeur insoutenable, son regard vairons ne lui font pas réellement peur, mais lui inspirait une certaine crainte surtout là où sa mutation ne devait pas avoir lieux sinon elle devrait les tuer tous et sa risquer de lui valoir un bannissement quoi que ce Vincent mérite bien de se faire déchiqueter comme un vulgaire rat. Sa main collait à son cou, elle le fixe avec haine, tournant le visage évitant son baiser qui peut lui faire rendre sont déjeuner. Il s'y mettait tous d'un coup elle donna des coups de pieds et de poings, mais on l'immobilise elle ne voyait pas d'issu possible sans qu'elle se dévoile, elle repoussa Marc avec un coup de pied qui fit mouche, mais son visage senti une douleure dû au poings de Vincent, elle revint sur lui quelque chose as lâché en elle, sur le point de céder à ses instincts primaire et de faire un bain de sang, un « Hey » lui fit tourné le regard son coeur s'accéléra Sean.

Elle l'entraperçue le matin même furtivement, ils n'avaient pas cours à la même heure, elle le regretté d'ailleurs, faire le chemin avec lui, aurait été agréable. Par ailleurs aussi loin qu'elle peut se souvenir elle a toujours eu une certaine admiration pour lui, cherchant sans cesse sa compagnie, souvent maladroite elle arrive en général qu'à l'agacé un peu plus, ils passent n'empêche beaucoup de temps ensemble généralement a courir sous leurs formes lupine dans la grande foret, esquivant les arbres rochers et tout ce qui peut joncher leurs parcours, Mary chérie ces moments plus que toutes autres chose, elle apprécie réellement Sean, mais le lui dire et une autre paire de manche. Mary n'a pas pensé à lui, se disait qu'il à quitter les lieux de cours aussi vite qu'il le put n'aimant pas s'asseoir sur un pupitre pour écouter un bouffon, alors le voir d'un coup prêt d'elle, lui réchauffe le coeur, la force qu'il met pour repousser ses assaillant elle ne peut qu'être admirative. Ces poings qui s'abattent sur la face de Vincent a coups redoutable démontre sa colère, tout comme ses mots. Suzie c'est sauvé, Marc et Rodolphe qui ont subi les premiers la colère de Sean n'ont pas attendue de savoir qui aurait le dessus, Mary a toujours su qu'il n'était que des trouillards de premier ordre, Peter Balança un coup de pied dans le flan droit de Sean toujours sur ce pauvre Vincent enfin pas pauvre, mais c'est que Sean lui a mis un sacré raclé. Mary n'aime pas le coup de pied de Peter comme une mini furie elle lui saute dessus, on ne tape pas Sean, on ne la menace pas, car ça lui vient évidant que la lettre vient d'eux et on ne la tape pas, on ne profère pas d'insulte sur ses origines. Tout cela ce combine et la rend presque hystérique XD et même s'il ai deux fois plus large qu'elle, Mary se défend elle n'a ne va pas tremblait, ces ongles sur ça joue et qui lui laisseront une cicatrice a vie. Elle tape de ses petits poings le repoussant.

Casse-toi Peter, laisse-moi, mais lâche-moi, tu me fais mal et tu le payera!!

Sean!!!


fini t-elle part crier alors qu'elle tombe en arrière sous une convulsion qui ne présage rien de bon, elle ne contrôle plus rien si rien ne se passe elle mutera, une main sur son haut qu'il déchire en voulant lui faire encore du mal. Sa chaleur augmente d'un coup son regard devient plus bleues encore qu'ils le sont à l'origine, sous sa peau elle sent ses muscles et ses os ce tende à l'extrême. Vincent hors d'état de nuire reste que Peter qui essuie le sang de sa joue, elle se relève tant bien que mal. La petite fureur qui bouscule sont être monte en régime, ça fait son effet car, Peter en recule de peur ? Et en bute sur Sean qui se tenait derrière lui plus menaçant que jamais. un ton plaintif malgré tout échappe a Mary le regard fixe sur lui. Une pointe de peur, même un coup, une caresse de Peter sur Sean elle le refuse.

Sean!
Revenir en haut Aller en bas
Sean Donovan
Toutou Impulsif
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : Hopital/Habitation/Lycée/Forêt
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.   Mar 21 Sep - 16:28

Une solution? Pas vraiment. Si mais à quelle prit? Si il ne se contrôlait pas, il allait amené de grand ennuie à la meute. Premièrement, enlever la vie à l'un des élèves du lycée n'était vraiment pas souhaitable peut importe ce qu'il avait fait. Enfin, pas sur le territoire même de l'établissement. Deuxièmement, il n'était qu'un enfant, il était inconscient encore de ses actes alors Sean ne pouvait lui enlevé la vie. Et puis port terminer, sur une note plus personnelle. Sean aimait très certainement la chasse au humain mais il avait toujours s'agit de crapules, d'assassins ce que n'était manifestement pas ce pauvre humain. Il n'`était pas à son tour un assassin alors le tuer était une très mauvaise idée. Mais pour le moment, Sean était incapable de réfléchir. Tout ce qui lui passait par la tête était la scène qu'il avait vue. Personne ne s'en prenait à un Donovan et encore moins Mary. Non mais du plus loin qu'il se souvienne il avait souvent été en sa présence, partageant quasiment le même âge. Lorsqu'ils étaient plus jeunes ils étaient sûrement les meilleurs amis du monde mais maintenant c'était différent. Ils avaient tous les deux grandit. Il devait se l'avouer à lui-même, parfois elle lui manquait. Mais remarquait-il les efforts qu'elle faisait elle? Non il ne les voyaient pas du tout ayant plus l'impression qu'elle avait envie de l'embêter. Et pourtant, l'expression qui aime bien châtie bien, Sean la connaissait mais il ne faisait pas vraiment le lien. Enfin bref, fermeture de parenthèse. Pour en revenir à cette humain, il était un bon défoulement pour la colère de Sean et ce défoulement l'empêchait manifestement de se transformer ce qui était bien. Mais il ne se rendait pas compte que chaque coup qu'il donnait à sa victime le tuait à petit feu. Était-ce ce coup de pied dans les flancs qui l'avait enfin sortit de cette affreuse transe? Bien sûr que non. Il ne l'avait même pas sentit.

Non, c'était plutôt ce cris. Un cris de peur et se supplication. Cette voix il l'aurait reconnue parmi des centaines. C'était Mary...Automatiquement, le jeune Donovan c'était levé de sur sa victime, ne pensant même plus à sa victime qui avait été sauver par le cris de Mary. Il l'avait tout de suite repéré. Elle était au sol, et tremblait de tout son corps. Non... Il savait que lui aurait pu se transformer à n’importe-quel moment mais il n'avait pas penser à sa soeur. Il devait agir et vite. Il n'avait manifestement pas remarqué l'autre humain qui lui avait reculé dedans. Sûrement pas intentionnelle puisqu'il semblait fixer Mary. Il devait le mettre hors d'état de nuire. Il aurait besoin de tout sa concentration pour aider la louve à ne pas en devenir une. L'humain c'était retourner mais n'avait pas eue le temps de réagir à quoi que ce soit que Sean lui avait déjà balancer son point au visage. Le loup avait mit assez de force pour que l'humain tombe inconscient. Il était ensuite accourue vers Mary.

Sean avait alors pris sa soeur de meute dans ses bras. Tentait bien que mal de ne pas lâcher prise vue les violentes convulsions qui c'étaient emparé du corps de la louve. Personnellement, il n'avait jamais fait une tel chose. Shauna avait déjà tenté de l’empêcher lui-même de se transformer mais rien n'y avait fait. Sean était beaucoup trop impulsif et donc le loup en lui prenait le dessus très rapidement. Il ne savait pas exactement ce qui en était pour Mary mais il ce devait d'essayer de l'empêcher. Sean avait réussit à placer la tête de la jeune Donovan sur son épaule. Sa bouche était ainsi près de son oreille. Il ne savait pas si elle allait l'entendre mais il espérait bien que oui.

- Mary, c'est moi Sean. Écoute moi, tout va bien maintenant, tu n'as plus rien à craindre. La transformation n'est pas nécessaire...

Sean avait parler d'une voix douce et calme malgré son énervement. Oui il était énervé. Dans le sens ou il sentait un énorme poids sur ses épaules. Il était primordiale que Mary ne se transforme pas, il ne suffisait que d'une seul personne voyant ce gigantesque loup pour mettre la meute entière en danger. Et puis Liam? Il serait en colère contre sa soeur pour sûr et le jeune Donovan n'avait aucune envie de le voir abattre sa colère contre elle. Et il se doutait bien qu'il allait soit s'interposer soit réfuter et subir la même conséquence et il n'avait pas envie que son chef soit encore en colère. Alors oui il avait bien l'impression de tenir la terre sur ses épaules en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Donovan

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 37
Date d'inscription : 14/09/2010

About me
Dispo pour des rp ?: libre !!
Relations:
Citation: only god can judge me

MessageSujet: Re: Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.   Ven 24 Sep - 8:11

Mary n'as plus vraiment emprise sur elle-même, c'est un amalgame de sentiments colériques pour la plupart, qui se déchainent repoussant plus loin la partie d'elle restant humaine, elle ne contrôle vraiment rien, c'est pour cette raison qu'elle a appelé Sean cela et, car elle a beaucoup de mal avec l'idée que l'on touche à Sean, qu'on lui fasse le moindre mal, ça lui est intolérable. Elle ferme une seconde les yeux, tentant de refouler tout. Un bruit sourd d'une mâchoire qui se brise elle prend une goulée d'air cligne des yeux qui ont viré aux bleues profonds de sa louve, sa chaleur et à son paroxysme, la mutation est là. Mary et à un cheveu de se laisser dominer, tout va si vite qu'elle a l'impression de voir tout cela comme dans un film a sucés au ralentit, elle entend les battements affolé de son coeur et ceux plus lent de Peter et Vincent, mais tout de même affolé alors qu'il se redresse et s'en vont aussi vite qu'ils le peuvent et ce n'est pas très vite, Sean a tapé fort très fort, elle à vue sa colère, la ressentie et elle se mêle à la sienne, son corps ne lui appartient plus entièrement tournait vers sa mutation imminente. Les yeux clos une nouvelle fois elle rouvre son regard en prenant une goulée d'air trop brusque au contacte fou du corps de Sien contre elle, son odeur la heurter de pleins fouets a emplis son être, elle ne bouge pas, elle se contente de saisir le tissu qui couvre le corps de Sean. Sa voix douce apaisante roque a souhaite se faufile dans son conduit auditif ébranle son être.

Sean dit : - Mary, c'est moi Sean. Écoute moi, tout va bien maintenant, tu n'as plus rien à craindre. La transformation n'est pas nécessaire...

Elle sait quelle ne doit pas muter sait bien trop risqué il ne s'agit pas que d'elle, mais de lui.. De tout le clan qu'elle peut mettre en danger, elle soulève son visage posant son regard agrandit dans le sien, elle tente de respirer avec calme de repousser sa mutation au fond d'elle, elle reste accroché au regard de Sean, comme si c'était sa bouée de sauvetage dans un sens oui il est tellement plus pour elle, comment ne l'a-t-il jamais lut en elle, sous leurs formes animal, elle ne sait pas. Elle le tient d'une main, car son top et déchirais, une larme roule sur ça joue, un moment de faiblesse ? Elle ne sait pas, mais cette situation ne lui a pas fait de bien, tout au contraire ça la blessée davantage et renforcé sa haine, mais là elle doit se taire ne pas faire de vague et cela est dur. Elle se laisse aller dans les bras de Sean.

Merci d'être là .. Je suis calmée enfin à peu près.


Des soubresaut la secouer encore avec violence, mais elle gère mieux, si sa mutation ce fait, elle sait qu'elle devra subir la colère de Liam et elle est sûre qu'il réprimandera aussi Sean et pour lui... elle se doit encore plus de se calmer d'enfoncer ce mal, cette colère, cette envie de vengeance sur ses êtres qui se sont servi d'elle comme d'une traîné, leurs mains tentant de la dénuder leurs regards sales, leurs mots, tout. Mary les auraient tués a coups sûr. Elle en à encore envie. Elle s'accrocha plus encore à lui, épuisait de ce petit laps de temps affreux. Doucement elle se détendait ne lâchant pas pour autant Sean, elle est bien tout contre lui, enivré par son odeur et son torse large, par ses bras qui la tiennent, c'est une sensation unique et qui la bouleverse trop. Mary écarte son visage pour le regardait, elle est si souvent dure avec lui, taquinant à l'extrême cherchant ses faveurs, ses regards, là elle est tout contre lui elle est encore sous le choc. Elle baisse le visage et se détache de lui se disant qu'il n'aime surement pas ce contacte elle redresse le visage avec cette impression que l'on connait bien sûr ces traits, qui veut dire je vais bien ne vous inquiète pas, ce qui est faux bien sûr, mais elle est forte aussi elle veut prouver sa valeur.

Excuse moi de t'avoir sauté dessus.


Elle avait oublié son top déchirait qui tombe mollement sur son petit corps de jeune fille, ses longs cheveux noirs cascadé sur ses épaules frêles, elle garde son regard sur le sien impossible de si soustraire et tente un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Sean Donovan
Toutou Impulsif
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : Hopital/Habitation/Lycée/Forêt
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.   Ven 24 Sep - 19:52

Mary se trouvait toujours dans ses bras. Ses convulsions étaient beaucoup moins fortes et fréquentes qu'il y avait quelques instants mais elles étaient toujours là. Apparemment, l'effort qu'avait déployé Sean pour rester calme et ainsi calmer Mary avait fonctionné. Il pouvait bien voir par contre qu'elle n'était pas complètement calme vue ses spasmes toujours présents et sa respiration accéléré. Elle semblait cependant beaucoup plus en contrôle ce qui rassurait le plus jeune des Donovans. Ce qu'il avait fait était bien sûr pour Mary, mais aussi pour la meute. La première chose à laquelle il avait pensé en voyant sa soeur de meute dans un tel état était la colère de Liam se déverser physiquement sur Mary. Et cela l'avait beaucoup aider à garder son calme afin de l'aider du mieux qu'il pouvait. Il lui était aussi venu à l'idée qu'une transformation dans un lieu public pouvait être très dangereux pour la meute. Ce détail aussi lui avait donner plus de force afin de garder son calme et la faire ressentir à sa soeur afin qu'elle même le devienne.

Sa soeur n'était par contre pas encore tout à fait posé et c'était tout à fait normal. Malgré le fait qu'elle venait de lui dire qu'elle était calmé, il savait bien que ce n'était pas tout à fait le cas. Elle était toujours dans ses bras, sûrement que ça la réconfortait. Enfin il l'espérait. Car il voulait vraiment tout faire ce qui était en son pouvoir pour l'aider. Sean n'était sûrement pas la personne la plus gentille de la meute et il le savait. Il était même parfois considérer comme un 'méchant' si on excluait Liam bien sûr. Mais lorsqu'il sagissait d'un membre de la meute, il n'était pas tout à fait comme ça. Avec les étrangers, il était souvent froid et il ne faisait confiance à personne. Mais avec sa famille, il était différent. Il arrivait certainement qu'il y ait quelques petites altercations ici et là. Il ne devenait tout de même pas un ange parce qu'il était avec eux. Il avait toujours son sale caractère et son impulsivité. Et puis Sean sans sa colère n'était pas Sean. Bref, elle faisait partit de sa famille et il n'avait pas l'intention de la laisser tomber.

Elle avait finit par être de plus en plus calme et c'était légèrement décollé pour le regarder. Pour sa part, il l'a regardait dans les yeux avec un sourire paisible. Comme pour lui démontrer qu'il était content que la transformation n'ait pas eue lieu. Par contre, elle avait baissé le visage et c'était complètement décollé. Se sentait-elle coupable de quelque chose ou alors il avait fait quelque chose de mal? Il n'en savait rien...Elle avait alors dit qu'elle était désolé. Il avait alors fit lentement signe de la tête afin de lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à l'être. Après tout, il était difficile de se contrôler alors que la transformation était sur le point de se produire. Il avait encore une fois souris. Il était extrêmement calme ce qui était assez rare chez lui.

- Tu n'as pas à l'être...

C'est alors qu'il remarqua dans quel état Mary se trouvait. Ses vêtements étaient partiellement déchirer et elle avait l'air épuisé. Sean se leva alors de sa position à genoux et tendit la main à Mary dans le but de l'aider à se lever. Pour lui, la meilleure chose à faire était d'aller se défouler un peut dans la forêt. Laisser sortir le loup qui avait été retenue de force et ainsi reprendre un gain d'énergie. Il ne savait pas si elle en avait envie mais sa ne coûtait rien de s'en informer. Après tout, ses vêtement était dans un mauvais état alors il la voyait très mal déambuler dans les rues vêtue ainsi. Bien sûr il lui aurait bien prêter quelque chose mais son chandail à lui était recouvert de sang.

- Je ne sais pas si tu en serais capable vue ce qui vient de se produire amis que dirais-tu qu'on aille dans la forêt se dégourdir les pattes un peut.

Il avait regardé un peut plus loin, la forêt était tout prêt. Et puis pour sa part, avec toute la colère qu'il avait accumulé mais qu'il avait du refoulé, il avait bien besoin de se défouler un peut sous sa forme de loup. Mary et lui s'amusait souvent sous leur forme bestiale et ne voyait pas pourquoi ils ne pourraient pas faire de même cette fois-ci. Et puis si elle n'était pas toujours calme, ça allait sûrement l'aider non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sa sent les ennuies [PV] Sean Donovan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight For Eternity :: FORKS :: Lycée de Forks :: Parking -